AlterAsia

A la Une

Thaïlande : les centres commerciaux plus gourmands en énergie que les provinces

12/09/2016 by AlterAsia in A la Une

centre-commercial-bangkok

Alors que la consommation énergétique de la Thaïlande menace l’écosystème du Mékong, une infographie de Mekong Eye, plateforme de journalistes asiatiques sur l’environnement, montre que les centres commerciaux de Bangkok ont tendance à consommer plus d’électricité que les provinces du pays.

La Thaïlande a beau être un pays aux revenus moyens, il suffit d’entrer dans l’un de ses nouveaux centres commerciaux opulents de Bangkok pour s’imaginer à New York ou Singapour. EM Quartier, le dernier-né du commerce de détail pour les nantis, abrite des marques telles que Louis Vuitton, Chanel, Prada, Tiffany ou encore Cartier. Il se trouve parmi une demi douzaine d’autres centres commerciaux le long d’un corridor de 6km au centre ville de Bangkok.

Pendant ce temps, les pêcheurs du Laos, pays voisin à l’est de la Thaïlande le long du Mékong, n’ont pas conscience que l’électricité consommée par de tels développements est la source de leur déracinement et une menace à leurs moyens de subsistance. Ces complexes commerciaux nécessitent énormément d’énergie, même plus que ce que consomment certaines populations des provinces thaïlandaises. Par exemple, comme l’illustre l’infographie ci-dessous, le centre commercial haut de gamme Siam Paragon consomme à peu près 123 GWh d’électricité par an (2011), tandis que la région montagneuse de Mae Hong Son et son quart de million d’habitants n’en a consommé que 65 au cours de la même période.

Ainsi, pour subvenir à ses besoins en électricité, la Thaïlande s’est tournée vers le Laos et son potentiel hydroélectrique le long du Mékong. Les barrages de Xayaburi et Don Sahong, à présent en construction, sont des pierres angulaires pour le Laos, qui voit dans leur construction une aubaine à son aspiration à devenir la « Pile de l’Asie ».

La Thaïlande est l’un des partenaires privilégiés du Laos et l’un de ses plus grands acheteurs d’énergie. Et le plus grand consommateur d’énergie du Royaume est la méga cité de Bangkok avec ses tentacules de béton qui s’étendent toujours plus loin, ce qui aggrave l’effet d’îlots de chaleur urbains et augmente la demande en air conditionné.

Beaucoup d’analystes craignent que les projets de barrages hydroélectriques ne dévastent les populations de poissons, ne détruisent l’agriculture et ne soient néfastes pour la culture et le tourisme – menaçant le gagne-pain de 65 millions de personnes qui dépendent du fleuve pour leur salaire et leur nourriture.

Voyez ci-dessous comment les centres commerciaux énergivores de Bangkok peuvent affecter le Mékong ainsi que les communautés du Laos et d’ailleurs.

Thaïlande_surconsommation énergétique

Traduction : Roxane Cordisco
Editing et relecture : Sophie Saint-Blancat
Source (auteur / The Mekong Eye) : Gigawatts for Mega-spenders: Infographic shows Bangkok’s luxury malls use more energy than some provinces

Photo :  Aapo Haapanen / Flickr

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.