AlterAsia

Politique

Philippines : Duterte ouvre son gouvernement à la gauche

Maglunsod_Philippines

Un dirigeant syndical et ancien détenu politique vient d’être nommé au sein du gouvernement de Rodrigo Duterte. Il rejoint ainsi trois autres membres connus pour leurs positions ancrées bien à gauche de l’échiquier politique.

Ancien représentant du parti Anakpawis, Joel Maglunsod a été nommé Secrétaire d’État au ministère du Travail, le 2 juin. Originaire de Mindanao, il était devenu membre du Congrès en 2009. Quand il a prêté serment il y a 7 ans, il avait juré de poursuivre la lutte pour l’augmentation salariale des travailleurs.

Joel Maglunsod fait également partie de l’organisation syndicale Kilusang Mayo Uno (KMU) depuis 30 ans. Il est actuellement vice-président du KMU à Mindanao. Il s’agit aussi d’un ancien prisonnier politique (pendant la loi martiale).

Joel Maglunsod rejoint d’autres hommes de gauche dans le gouvernement de Duterte : le professeur à l’Université des Philippines (UP) Judy Taguiwalo et un représentant du parti Anakpawis, Rafael Mariano, désignés respectivement comme ministre de la Protection sociale et ministre de la Réforme agraire, le 31 mai dernier. Le nouveau président Duterte a également dit qu’il donnerait la Commission nationale de lutte contre la pauvreté à une femme de gauche.

Dans un entretien avec des journalistes, Maglunsod s’est déclaré en faveur de l’adoption de la Loi sur l’emploi régulier (Regular Employment Bill), déposée au Congrès par la coalition Makabayan :

« Cette loi vise à supprimer les articles 106 et 107 du Code du travail qui autorisent des missions contractuelles lorsque la main-d’œuvre est sous-traitée ponctuellement pour accomplir un travail spécifique, alors même que ce travail est essentiel au fonctionnement de l’entreprise ».

Joel Maglunsod a toutefois ajouté qu’il n’avait pas encore parlé au nouveau ministre du Travail, Silvestre Bello. Selon Elmer Labog, président du KMU, Joel Maglunsod s’engagera certainement pour des réformes et des politiques en faveur des travailleurs au sein du gouvernement :

« Il s’opposera certainement aux attaques capitalistes sur les travailleurs en poussant pour les droits des travailleurs à un salaire minimum, la sécurité de l’emploi, la syndicalisation et des lieux de travail sécurisés. Ka Jomag (Joel Maglunsod) voudra sûrement faire progresser l’héritage du défunt leader syndical Crispin « Ka Bel » Beltran, dont il est le fier héritier ».

Elmer Labog a ajouté qu’il voyait la nomination de Joel Maglunsod comme un point fort de la différence entre Rodrigo Duterte et le président sortant Benigno Aquino III « qui est généralement anti-travailleur et pro-capitaliste » :

« La nomination au ministère de l’Emploi et du Travail (DOLE) d’un responsable issu du KMU montre véritablement l’ouverture de Duterte, sa propension à écouter ceux qui défendent les travailleurs et les pauvres au sein de son gouvernement ».

Parallèlement, « Rody » Duterte a également nommé son adjoint, Christopher Lawrence Go. Parmi les autres membres de son équipe, on retrouve le général Edgar Galvante, chef de l’Office des transports terrestres ; Eduardo del Rosario, secrétaire adjoint des anciens combattants et retraités au ministère de la Défense nationale et le journaliste de TV5, Martin Andanar, se retrouve à la tête du Bureau des communications présidentielles.

Traduction : Elodie Prenant
Source : Zea Io Ming C.Capistrano / DavaoToday.com / Bulatlat Another leftist makes it to Duterte’s cabinet
Crédit photo : KMU / AMA-Sugbo / Flickr

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.