AlterAsia

Société

Singapour : enfin un congé maternité identique pour les femmes mariées et les célibataires

Singapour_Mere_Enfant

Les mères célibataires n’avaient le droit qu’à 8 semaines de congé maternité au lieu de 16 semaines pour les femmes mariées. Une inégalité qui prendra fin l’année prochaine, une fois la législation modifiée.

Les mères non mariées et célibataires vont recevoir les mêmes avantages que les mères mariées, a annoncé Tan Chuan-Jin, ministre du Développement social et de la famille, le 12 avril au Parlement.

16 semaines de congé maternité payées par le gouvernement pour les mères et un Compte pour le développement de l’enfant (CDA) pour leurs progénitures seront bientôt accordés à toutes les mères célibataires ; correspondant à ce qui est donné seulement aux mères mariées.

Actuellement, en vertu de la Loi sur l’épargne conjointe pour le développement de l’enfant, les mères célibataires n’ont le droit qu’à 8 semaines de congé maternité. Cela sera étendu à 16 semaines pour les enfants nés à partir de l’année prochaine, une fois la législation modifiée.

Au 3è trimestre de cette année, les enfants de mères célibataires seront également admissibles au Compte pour le développement de l’enfant (CDA), un compte d’épargne où le gouvernement verse à raison d’un dollar pour un dollar, jusqu’à 6000 dollars maximum. Une allocation « Premiers pas » de 3000 dollars sur le Compte de développement de l’enfant sera également étendue aux enfants nés à partir du 24 mars 2016, sans que les parents n’aient à faire de dépôt initial. Une allocation qui a été annoncée par le ministre des Finances, Heng Swee Keat dans son discours sur le budget en mars dernier. De son côté, le député Tan Chuan-Jin, a précisé :

« Je pense que nous pouvons faire plus pour soutenir leurs efforts pour prendre soin de leurs enfants et ainsi réduire les inégalités auxquelles leurs enfants peuvent faire face à la naissance ».

Les avantages visent à soutenir les besoins de développement et de prestations de soins de l’enfant. Le ministre espère également que l’extension de ces prestations sera un pas vers la réduction de la discrimination subie par les mères célibataires :

« Elles sont généralement vulnérables parce qu’elles sont plus jeunes et moins instruites ».

Il a reconnu qu’élever des enfants, une tâche déjà délicate pour les couples mariés, était incontestablement plus difficile pour les parents isolés. Néanmoins, M. Tan souligne encore l’importance de la parentalité dans le mariage, précisant qu’elle reste encore la norme sociale dominante qui devra être encouragée.

Les mères célibataires ne seront toujours pas éligibles à la prime en espèces du Baby Bonus et à l’abattement fiscal lié à la parentalité, même après les modifications de la loi. L’achat d’un appartement HLM leur sera toujours interdit avant leur 35 ans, car elles devront toujours acheter l’appartement sous le régime des célibataires.

L’Association des femmes pour l’action et la recherche (AWARE), une association sans but lucratif pour l’égalité des sexes à Singapour, reconnaît les progrès réalisés pour aider davantage les mères célibataires, appelant cette démarche une « étape essentielle vers une plus grande intégration ». Jolene Tan, responsable des programmes et de la communication d’AWARE, voit également les nouvelles politiques comme un pas dans la bonne direction. Néanmoins, l’association aspire à plus de révisions et de changements à l’avenir concernant toutes les politiques qui touchent les mères célibataires, en particulier dans le domaine du logement.

Traduction : Elodie Prenant
Source : Sara Yong / The Online Citizen Equal maternity leave for unwed mothers
Photo : Seika / Flickr

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.