AlterAsia

Environnement

Aux Philippines, l’ensemencement des nuages pour lutter contre El Niño

El Nino_Philippines Sécheresse

La vague de sécheresse et l’invasion de rats consécutives à El Niño frappent durement les agriculteurs philippins. Près de 85% du pays devrait être touché d’ici au mois d’avril.

Abogantao Saiduna jette un regard vers son champ desséché : jonché des restes fragiles de sa récolte de maïs, il n’a pas résisté à la pire sécheresse des Philippines depuis des années :

« Normalement, vous devriez voir ce champ complètement vert. Nous avons déjà connu la sécheresse, mais rien de comparable à celle-ci. »

Les Philippines ont été gravement affectées par El Niño, ce phénomène climatique qui perturbe les températures et les précipitations du monde entier. Selon l’Organisation météorologique mondiale, il est encore trop tôt pour déterminer si celui de cette année est le plus intense jamais enregistré, mais le phénomène est néanmoins comparable aux événements extrêmes des années 1997-1998 et 1982-1983.

Un phénomène comparable aux événements extrêmes des années 1997-1998 et 1982-1983.

Depuis le 31 janvier, près d’un quart du pays a été touché par la vague de sécheresse. L’Administration nationales des services atmosphériques, géophysiques et astronomiques prévoit qu’elle s’étende à 85% du territoire d’ici au mois d’avril.

El Niño a été particulièrement destructeur dans l’île de Mindanao, grenier de l’archipel qui représente 40% de l’approvisionnement alimentaire national, selon l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture. L’Organe de coordination de l’aide d’urgence des Nations Unies (OCHA) estime qu’environ 27 300 agriculteurs de l’île sont touchés par la sécheresse et la prolifération des rats.

L’état de catastrophe naturelle a été déclaré dans la province de Maguindanao.

L’état de catastrophe naturelle a été déclaré dans la province de Maguindanao le 29 janvier dernier, une mesure destinée à accélérer l’aide nationale et internationale.

Mei Nebreja Santos, du Programme alimentaire mondial a déclaré son organisme prêt à apporter de l’aide si le gouvernement l’y invite.

Ensemencement des nuages

L’administration de Mujiv Hataman, gouverneur de la région autonome du Mindanao musulman (qui inclut Maguindanao), procède à une évaluation de la situation afin de déterminer combien d’agriculteurs sont concernés. Nourriture, eau, semis et outils agricoles ont déjà été distribués dans les villages reculés.

« Ce dont nous avons besoin pour le moment, c’est de nourriture. Plus tard, les agriculteurs auront besoin d’outils agricoles pour relancer leurs activités, dès que la vague de sécheresse se terminera. »

Selon Alexander Alonto, secrétaire régional du ministère de l’Agriculture, le gouvernement philippin est en train de déployer un programme d’ensemencement de nuages, qui englobera la région de Mindanao. L’opération consiste à tirer dans les nuages des fusées remplies de substances qui attirent les molécules d’eau, comme les sels, pour former des gouttes de pluie. Le ministère a également commencé à distribuer des produits raticides et des semis résistant à la chaleur.

L’aide est encore attendue à Upi, municipalité éloignée où, selon l’adjoint au maire Remy Sioson, la subsistance de 95% des 13 000 ménages dépend de l’agriculture.

Dans l’incapacité de cultiver la terre, Saiduna a essayé de gagner de l’argent en collectant des piles de bois de chauffage afin de les vendre au marché. Mais cela ne lui rapporte qu’environ 1$ par jour, ce qui est loin d’être suffisant pour nourrir sa famille et ses huit enfants :

« Nous ne faisons rien à la ferme en ce moment. J’espère que le gouvernement va nous aider, en couvrant au moins nos besoins alimentaires. »

Traduction : Matthieu Boudet
Source (Dennis Jay Santos / IRIN) : El Niño hits Philippines famers with drought, rats
Photo : IRIN

Print Friendly

Flattr this!

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.