AlterAsia

Environnement

Vietnam : comment les promoteurs immobiliers transforment Hanoi

Les milliards d’investissements au Vietnam se remarquent aux nouvelles façons de consommer et de se loger. À Hanoi, de nouveaux buildings sortent de terre presque tous les jours. Un reportage en photos de Mathieu Arnaudet.

Les photos, prises au sud de Hanoi, intègrent dans leur légende les descriptions des promoteurs immobiliers. Ces derniers jouent sur la distinction par rapport à un Hanoi pollué et congestionné. En attendant de véritables politiques publiques urbaines permettant à la ville de se développer durablement, les plus riches ont le droit, eux, de s’en écarter pour vivre heureux.

A Hanoi, les nouvelles manières de vivre en ville se manifestent notamment par la construction de « communautés gardées » dont l’entrée n’est accessible qu’aux plus riches. Ces « communautés » ne sont pas nouvelles en Asie du Sud-Est et se développent aujourd’hui au Vietnam. Les contrastes sont ainsi davantage marqués dans la ville : maison traditionnelle côtoie les buildings et les « communautés gardées », comme les vélos côtoient les voitures de marque.

D’énormes complexes, condominiums et « communautés gardées », sont en construction en périphérie d’une Hanoi qui ne finit plus de s’élargir. Ces enclaves sont fabriquées pour cette nouvelle couche de la société aisée qui veut se distinguer du style de vie traditionnel. Les promoteurs immobiliers vendent d’ailleurs leur produit de la sorte : l’air y est moins pollué et les gens y trouveront le calme.

Mathieu Arnaudet

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.