AlterAsia

Société civile

Non à l’emprisonnement des étudiants en faveur de la démocratie en Thaïlande : Manifestation à Paris dimanche 24 janvier

L’Organisation des Thaïs Libres pour les Droits de l’homme et pour la Démocratie organise une manifestation ce dimanche 24 janvier, Place de la République, de 15 h à 17 heures afin de protester contre l’emprisonnement des étudiants pro-démocratie en Thaïlande.

Sirawit_SerithiwatMercredi 20 Janvier 2016, vers 22h35, des militaires aux visages masqués ont enlevé Sirawit Serithiwat, surnommé Ja New (ci-contre) alors qu’il se promenait dans le Campus de l’Université Thammasat Rangsit. Plus tard, quatre autres élèves de son groupe ont été arrêtés. En raison de la protestation de divers camps démocratiques, le tribunal militaire les a libérés, mais la vigilance est toujours de mise.

Le régime militaire a ciblé ces militants étudiants pro-démocratie car ils ont révélé la corruption massive de l’armée dans le scandale du Parc Rajabhakti, à Hua Hin. La hiérarchie militaire est ainsi soupçonnée d’avoir volé des millions de dollars de dons publics, devant servir à rendre hommage à la monarchie et à financer le développement du parc.

Un mandat d’arrêt militaire a été délivré à l’encontre de Sirawith après avoir pris un train le 7 décembre 2015 dans une tentative de se rendre au dit parc, géré par l’armée, afin d’attirer l’attention sur une corruption estimée à plusieurs milliards de baht.

Du point de vue des droits, l’évolution de cette affaire est très préoccupante et la planification secrète derrière de cette opération laisse penser que l’armée a de mauvaises intentions à l’encontre de ce jeune étudiant.

Par chance, l’enlèvement a été enregistre sur une vidéo, ce qui a permis au réseau de militants des droits de l’homme de sonner immédiatement l’alarme via les médias sociaux.

Cette attention du public a incité la hiérarchie militaire à reconsidérer son plan d’action et Sirawit a pu sortir de sa garde à vue tôt le matin du 21 janvier.

Dans ce cas, ce jeune étudiant a eu la chance d’échapper à quelques heures d’abus militaire, physique et mentale. Si l’attention du public n’avait pas été soulevée si rapidement, il aurait pu subir ces abus durant plusieurs jours, semaines ou même pire.

Signé : l’Organisation des Thaïs Libres pour les Droits de l’homme et pour la Démocratie.

English Version

Stop suppression of students who demand Democracy

On Wednesday, 20 January 2016 at approx 10:35 pm, military agents with their faces obscured, abducted Sirawit Serithiwat (nickname Ja New) while he was walking in the Rangsit Campus of Thammasat University. Then other 4 students in his group were arrested. Due to the protest from various democratic camps the military court released them but is still keeping their case.

The military regime have targeted these pro-democracy student activists because they highlighted massive army corruption at the scandal-plagued Rajabhakti Park in Hua Hin. The military hierarchy is accused of having stolen millions of dollars worth of donations, which were made by the public to honour the monarchy and fund the development of the park.

A military arrest warrant was issued for Sirawith after he boarded a train on December 7th 2015 in a failed attempt to visit the controversial park to call attention to corruption in the construction of the billion-Thai-baht park, which is managed by the military.

From a Human Rights perspective this is a very worrying development and the covert planning behind this operation would suggest that the military had serious ill intentions towards this young student. It was just good fortune that the abduction was caught on video and this allowed a network of human rights activists to immediately raise the alarm via social media. This public attention prompted the military hierarchy to reconsider their course of action and Sirawit was passed to police custody early morning on January 21st. In this instance this young student was lucky to escape with a few hours of physical and mental military abuse as if public attention had not been raised so promptly it could have been days, weeks or even worse.

Organisation des Thaïs Libres pour les Droits de l’homme et pour la Démocratie.

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.