AlterAsia

Société civile

Laos : Les leaders étudiants militant en faveur de la démocratie doivent être libérés après 16 années de détention arbitraire

Le gouvernement lao doit libérer immédiatement et sans condition les deux anciens leaders étudiants militant en faveur de la démocratie qui ont été arrêtés arbitrairement il y a plus de 16 ans et révéler le sort des deux autres leaders, ont déclaré aujourd’hui L’Observatoire pour la Protection des Défenseurs des Droits de l’Homme (un programme conjoint de la FIDH et de l’OMCT) et le Mouvement Lao pour les Droits de l’Homme (MLDH). M. Thongpaseuth Keuakoun et M. Sengaloun Phengphanh, deux anciens leaders étudiants, membres du mouvement des étudiants lao pour la démocratie (MELD), restent détenus dans la prison de Samkhe, situé dans la périphérie est de Vientiane. Thongpaseuth et Sengaloun ont été arrêtés à Vientiane le 26 octobre 1999, avec leurs camarades membres du MELD, M. Bouavanh Chanhmanivong, M. Khamphouvieng Sisa-at, et M. Keochay, pour avoir planifié des manifestations pacifiques appelant à la démocratie, la justice sociale et le respect des droits de l’Homme. Ces cinq personnes ont été condamnées à 20 ans de prison pour « avoir généré des émeutes sociales et mis en danger la sécurité nationale ». Le gouvernement, a toutefois nié l’arrestation de Bouavanh, Khamphouvieng, et Keochay.

Source : Laos : Les leaders étudiants militant en faveur de la démocratie doivent être libérés après 16 années de détention arbitraire

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.