AlterAsia

Société civile

La presse thaïlandaise mise au pas par la junte

Un an et demi après le coup d’Etat de la junte en Thaïlande, Reporters sans frontières (RSF) publie ce 12 novembre un rapport d’enquête sur la répression savamment orchestrée par les militaires contre la liberté de l’information. Depuis un an et demi, la junte militaire au pouvoir, menée par le fantasque général Prayut Chan-o-cha, s’acharne sur les médias.

Convocations et arrestations arbitraires, poursuites judiciaires en cascade, menaces à peine voilées… Les militaires font régner une terreur permanente sur la presse. C’est dans ce contexte tendu que RSF publie son rapport, fruit d’une enquête réalisée en juillet dernier, intitulé : « Thaïlande : coup d’Etat permanent contre la presse ».

Cette enquête souligne à quel point l’obsession – ou le prétexte – de rétablir « l’ordre et la paix » assénée par la junte depuis plus de 17 mois a écrasé la liberté de la presse et de l’information, libertés si chèrement acquises au cours des dix dernières années. La stratégie de censure et d’intimidation massive déployée par le pouvoir militaire dès le 22 mai 2014 lui a permis de mener une « guerre éclair » contre l’information, en multipliant les convocations et les raids dans les locaux de médias. Une stratégie similaire a été appliquée au Net, immobilisé dès les premiers jours du coup par des blocages d’URL massifs et la mise en place d’une véritable armada de surveillance des internautes. Dans les tiroirs de la junte, le projet « Single Internet Gateway », une passerelle internet unique entre le réseau mondial et thaïlandais, menace aujourd’hui encore l’information en ligne en augmentant les capacités de censure du pouvoir. La presse étrangère n’a pas non plus échappé à la frénésie liberticide de la junte, et a même fait l’objet d’attaques ciblées en ce qu’elle représente, aux yeux de Prayut Chan-o-cha, une menace pour l’image internationale du pays.

Source : La presse thaïlandaise mise au pas par la junte – Reporters sans frontières

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.