AlterAsia

Société civile

Lettre adressée à François Hollande dans le cadre de la visite du Premier Ministre Cambodgien

Monsieur le Président,

À l’occasion de la visite en France du Premier ministre cambodgien, Hun Sen, la FIDH et ses organisations membres au Cambodge et en France (l’Association pour les droits de l’Homme et le développement au Cambodge (ADHOC), la Ligue cambodgienne pour la promotion et la défense des droits de l’Homme (LICADHO) et la Ligue des droits de l’Homme en France) souhaitent vous faire part de leurs plus vives inquiétudes quant aux violations des droits humains qui continuent d’être commises dans le pays.

Depuis le mois de juillet, les autorités détiennent de façon arbitraire quatre activistes environnementaux, 14 membres et sympathisants du parti d’opposition CNRP (Parti du sauvetage national du Cambodge), un Sénateur d’opposition du parti SRP (Parti Sam Rainsy), deux moines bouddhistes et un étudiant. Tous ont été privés de leur liberté simplement pour avoir exercé les droits garantis par les instruments internationaux relatifs aux droits humains.

À l’issue d’un procès dont le caractère inéquitable était flagrant, 11 des 14 membres et sympathisants du CNRP ont été condamnés à des peines de prison allant de sept à 20 ans pour des chefs d’« insurrection » liés à leur participation à une manifestation, un an plus tôt à Phnom Penh, en faveur du respect du droit à la liberté de réunion pacifique. Le Sénateur Hong Sok Hour, qui possède la double nationalité franco-cambodgienne, est détenu pour des raisons politiques sur la base de plusieurs chefs d’inculpation montés de toutes pièces, qui sont liés à la mise en ligne sur Facebook d’une vidéo contenant des images d’une reproduction d’un document relatif à la frontière vietnamo-cambodgienne, dont il n’avait pas connaissance de l’inexactitude.

Source : Lettre adressée à François Hollande dans le cadre de la visite du Premier Ministre Cambodgien – Mouvement mondial des droits humains

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.