AlterAsia

Société civile

Peine de mort en Indonésie : les fréquentes irrégularités judiciaires 

En Indonésie, les condamnés à mort sont régulièrement privés du droit de consulter un avocat et sont contraints de faire des « aveux » après avoir été passés à tabac. Ceux d’origine étrangère sont confrontés à un système judiciaire qu’ils ne comprennent guère. Intitulé « Flawed Justice », notre nouveau rapport révèle au grand jour que le gouvernement constitué par le président Joko « Jokowi » Widodo a vidé de tout sens le droit international en procédant à l’exécution de 14 personnes depuis qu’il a pris ses fonctions, tandis que les vies de plusieurs dizaines d’autres condamnés à mort seraient menacées.

14 PERSONNES EXÉCUTÉES CETTE ANNÉE

Le virage à cent quatre-vingt degrés effectué par l’Indonésie sur la question des exécutions a déjà entraîné la mort de 14 personnes, en dépit d’éléments attestant clairement de violations flagrantes du droit à un procès équitable. Même si le gouvernement soutient qu’il respecte à la lettre le droit international, nos recherches montrent que la réalité sur le terrain est tout autre, le système judiciaire étant entaché d’irrégularités endémiques.

Source : Peine de mort en Indonésie : les fréquentes irrégularités judiciaires | Amnesty International France

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.