AlterAsia

Economie

La réunion de l’APEC n’est pas la bienvenue à Manille

phfightAPEC

L’ouverture croissante de l’économie philippine, due notamment à une baisse des droits de douane, rend les Philippins extrêmement vulnérables face à une concurrence jugée déloyale. Cette tendance accélère le « développement » du pays vers un modèle de plus en plus dépendant des importations. Le secteur de l’alimentaire se retrouve particulièrement menacé, d’autant que la part de la production nationale s’est réduite d’année en année.

Manille – Le gouvernement philippin accélère les préparatifs pour accueillir les 21 chefs d’État qui se retrouveront à Manille les 18 et 19 Novembre dans le cadre de la réunion des leaders économiques de l’APEC (Asia-Pacific Economic Cooperation). L’État veille à ce que tout soit prêt pour recevoir les milliers d’officiels étrangers, notamment les infrastructures portuaires, hôtelières et touristiques. Depuis le mois de janvier de nombreuses réunions se tiennent dans les hôtels de luxe du pays pour aboutir à la rédaction d’initiatives devant être finalisées par les leaders économiques des 21 pays en novembre. La Marine et l’aviation philippine, de même que la Police, sont mobilisées pour assurer la sécurité des chefs d’État.

L’organisation d’un tel événement coûterait environ 5 milliards de pesos philippins, sans compter la construction et les rénovations des rues et des ports. Selon plusieurs organisations progressistes cette réunion de l’APEC se résume à un très coûteux rassemblement destiné à passer de nouveaux accords qui ne feront qu’accroître la pauvreté d’une grande partie de la population de la région Asie-Pacifique. Ces organisations dénoncent les mensonges et les fantaisies qui entourent cette réunion et elles ne croient pas aux supposées avancées permises par de nouveaux plans et nouvelles politiques pourtant vendues à grand renfort de communiqués de presse. En effet les « illusions » de croissance économique permise par des accords signés par l’APEC ont été largement perdues depuis la dernière tenue d’une réunion de l’organisation aux Philippines en 1996.

La parade des menteurs

Dans une conférence de presse organisée par l’alliance Bagong Alyansang Makabayan la semaine dernière différentes organisations ont invité le grand public à leurs propres réunions, conférences, manifestations de rue et défilés pour dénoncer et protester contre l’APEC ainsi que contre ceux et celles qui contrôlent et tirent profit de la signature des nouveaux accords. Ils reprochent aux réunions de l’APEC de n’être que de luxueuses fêtes financées par des fonds publics, et intéressées uniquement par les ressources naturelles nationales et donc par prendre le gagne-pain du peuple.

Renato Reyes Jr., le secrétaire-général de Bayan, a annoncé qu’en novembre des activistes des Philippines et de l’étranger se rassembleront également à Manille. Ils protesteront surtout contre les bases américaines, les intrusions chinoises dans les eaux territoriales philippines, les dépôts d’ordures canadiennes et d’autres « crimes » gouvernementaux contre le peuple philippin lui-même.

Traduction : François Vezier
Source (Marya Salamat/Bulatlat) : For eroding ph economy, APEC 2015 dubbed as unwelcome imposition
Photo : Bulatlat

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.