AlterAsia

Société civile

Le caricaturiste Zunar risque 43 ans de prison pour… neuf dessins de presse

Reporters sans frontières (RSF) condamne la tenue du procès du caricaturiste Zunar, jugé pour sédition après avoir publié neuf de ses dessins sur Twitter, et appelle le pouvoir malaisien à mettre un terme au harcèlement judiciaire et moral ciblant le dessinateur de presse.

Reporté le 7 juillet, le procès contre le caricaturiste Zunar – de son vrai nom Zulkiflee Anwar Alhaque – s’ouvre ce 9 septembre. Poursuivi par le pouvoir malaisien, Zunar fait face à neuf chefs d’accusation, relevant tous du Sedition Act, et risque jusqu’à 43 ans de prison pour avoir publié sur Twitter neuf dessins de presse dénonçant la corruption du gouvernement de Najib Abdul Razak et le procès très médiatisé de l’opposant politique Anwar Ibrahim. “

Nous condamnons l’acharnement dont est victime le caricaturiste et appelons les autorités malaisiennes à retirer l’ensemble des charges retenues contre lui, déclare Benjamin Ismaïl, responsable du bureau Asie-Pacifique de Reporters sans frontières. La tenue de ce procès inique est une nouvelle preuve des représailles politiques que le gouvernement de Najib Razak lance désormais ouvertement à l’encontre de Zunar. Le recours récurrent au Sedition Act, qui criminalise ici la parution de caricatures à caractère politique, est totalement illégitime et disproportionnée.”

Source : Le caricaturiste Zunar risque 43 ans de prison pour… neuf dessins de presse – Reporters sans frontières

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.