AlterAsia

Brèves

Cambodge : Les paysans expulsés de leurs terres par des exploitations sucrières attendent toujours une indemnisation adéquate, selon une ONG

02/09/2015 by BHRRC in Brèves

Depuis plus de 30 ans, Chhim Phay, mère de neuf enfants, et sa famille cultivaient une modeste parcelle de huit hectares dans la province de Kompong Speu, au Cambodge. Au début de 2011, cinq de ces hectares furent accaparés par la Phnom Penh Sugar Company – filiale en propriété exclusive de la société LYP Group – qui procédait à l’éviction forcée de paysans de leurs terres, parfois avec recours à la violence. [Réponse de l’entreprises aux allégations disponible en anglais ici]. Selon les représentants de la campagne « Clean Sugar », qui lutte pour les droits des personnes expropriées de leurs terres par les concessionnaires, loin de s’améliorer… « Il reste toujours aux entreprises sucrières qui les ont spoliées de leurs terres et détruit leurs moyens d’existence à prendre les dispositions qui s’imposent pour les indemniser adéquatement pour les pertes qu’elles ont subies ».

Cambodge : Les paysans expulsés de leurs terres par des exploitations sucrières attendent toujours une indemnisation adéquate, selon une ONG – Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.