AlterAsia

Société

Malaisie : les victimes d’abus sexuels méritent une meilleure justice

L’incapacité du système judiciaire de Malaisie à sanctionner les auteurs de crime ou de délit a encouragé la culture du viol à tous les niveaux de la société, alerte l’organisation citoyenne de lutte contre le viol Citizens Against Rape (CAR), qui a organisé une marche pacifique le 7 juin dernier.

La récente décision de la Cour d’appel d’acquitter un homme de 60 ans qui a mis enceinte une jeune fille de 15 ans avec, selon ses déclarations, un doigt enduit de sperme, a choqué la nation entière.

Selon les statistiques de la police, les affaires de viols ont triplé entre 2000 et 2009. Les rapports parlementaires révèlent un taux de condamnations pour les crimes sexuels sur enfants en 2013 de moins de 5%. Toujours selon ces rapports, en 2012 et 2013, plus de 65% des victimes sexuelles étaient âgées de moins de 18 ans.

Malgré ces chiffres, le gouvernement de Malaisie n’a pris aucune mesure effective pour endiguer le phénomène, de plus en plus important, des crimes sexuels dans notre pays. Cela doit cesser. Arrêtez de violer nos enfants !

En signant la Convention pour l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes (CEDAW) et la Convention relative aux droits de l’enfant (CDE), le gouvernement malaisien a entrepris d’assumer les principes de « due diligence » concernant les affaires d’abus sexuel.
Cela comprend les mesures de prévention, la protection des victimes, des poursuites effectives et la sanction des coupables, ainsi que l’offre de réparation aux victimes et survivants.

Citizens Against Rape (CAR) appelle l’ensemble de la classe politique à exiger de l’Etat qu’il prenne ses responsabilités

– Amender le Code Pénal, étendre la définition de viol pour inclure l’utilisation de parties du corps et d’objets.
– Amender la Loi sur la preuve de 1950 pour donner plus de poids aux témoignages des enfants et revoir les règles de la corroboration pour les enfants victimes.
– Réinstaurer la politique de protection de l’Enfance et renouveler les équipes chargées de la protection de l’enfance pour une action plus efficace.
– Reconnaître que la violence sexuelle concerne toutes les sphères de la société et des victimes de tout âge.

A propos de Citizens Against Rape (CAR) : 
L’initiative a débuté en 1987 quand un groupe de femmes et d’hommes ont protesté ensemble contre le viol brutal et le meurtre d’une petite fille de neuf ans, Ang Mei Hong. Depuis lors, CAR œuvre comme une plateforme pour permettre aux membres de la société civile de manifester contre les cas de violence sexuelle, de viol et de meurtres. La dernière action publique de CAR a été menée en 2014 quand le groupe d’action pour l’égalité des genres, Joint Action Group for Gender Equality (JAG) a organisé un rassemblement suite au brutal viol collectif de deux adolescentes à Kelantan.

Traduction : Emeline Mainy
Source et liste des associations signataires (CAR/Aliran) : Hentikan rogol: Stop raping our children!

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.