AlterAsia

Environnement

Dans le nord-est de la Thaïlande, un reboisement au détriment des villageois?

isan_reboisementLe reboisement massif annoncé par les autorités dans l’Isan, une région au nord-est de la Thaïlande, est au coeur des préoccupations de la population pauvre qui craint un bouleversement de ses moyens de subsistance.

Le 2 juin, Boonsong Techamanisatit, le gouverneur de la région de Sakon Nakhon au nord-est du pays, a annoncé une nouvelle politique de récupération d’un territoire de 15700 rai (2,5 hectares) en vue de reforester le Parc National Phu Phan, le Parc national de Phu Pha Lek et d’autres forêts protégées de la province.

Publication faite, à peu près 400 militaires, la police et des paramilitaires de la province ont coupé des hévéas dans une plantation du district de Waritchaphum à Sakon Nakhon pour confirmer l’entrée en vigueur de l’arrêté.

Boonsong a souligné que l’exécution du plan de remise en état ne devrait pas affecter les plus pauvres, mais les investisseurs qui ont empiété sur des zones protégées. En réponse, Baramee Chairat, le coordinateur de l’Assemblée des pauvres (Assembly of the Poor, AOP), a exhorté les autorités à expliquer et à discuter le plan avec les populations locales éventuellement concernées par cette politique. Il a évoqué la frontière étroite entre les “investisseurs” et les pauvres qui s’endettent auprès d’organismes privés et publics afin de vivre de la production d’hévéas. Cette politique risque ainsi d’affecter fortement bien des gens défavorisés. Il ajoute que les organismes publics et les populations locales devraient coopérer afin de parvenir à vraie politique de protection de la forêt.

Le plan de remise en état des forêts de Sakon Nakhon a été décidé après une réunion entre le Gouverneur Boonsong Techamanisatit, le Major général Kanok Phu-Muang, le chef militaire de la région de Sakon Nakhon, le directeur des ressources naturelles et de l’environnement de la province de Sakon Nakhon Amnot Jermloe et d’autres fonctionnaires concernés. Au mois de Juin 2014, le Conseil national pour la paix et l’ordre (NCPO, nom de la junte au pouvoir) avait publié un plan directeur pour la reforestation – décret NCPO N° 64/215.

Selon l’ONG Coordinating Comitee on Developpement (NGO-COD) le centre national de coordination pour le développement du nord-est, depuis l’année dernière 103 petits agriculteurs ont déjà été accusés d’empiéter sur des terres protégées, plus de 1800 ont désormais l’interdiction d’exploiter leur parcelle et sont sur le point de recevoir une assignation à comparaître au motif d’un hypothétique empiètement. L’organisation ajoute que si cette tendance se confirmait environ 1,2 millions de personnes vivant sur ces terres pourraient être touchées.

Traduction : Michelle Boileau
Source (Prachataï) : Thai authorities in Isan set out extensive reforestation plan
Photo : DR

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.