AlterAsia

Economie

Malaisie : toujours pas de rallonge pour le salaire minimum

ringgit-malaisien

Déception du Malaysian Trade Union Congress (MTUC), la plus ancienne fédération de syndicats en Malaisie : le salaire minimum ne sera toujours pas augmenté en mai 2015 malgré une augmentation régulière du coût de la vie, en partie à cause de la suppression des subventions et de l’introduction de la taxe sur les produits et services (TVA). La réaction de N. Gopal Kishnam, secrétaire général du MTUC.

Le 1er mai, le Premier ministre Najib Razac a ainsi profité de la fête du Travail, célébrée au Palais des Congrès de Borneo à Kuching pour annoncer que “La hausse du salaire minimum n’est pas possible pour le moment”. Il est inacceptable qu’en Malaisie les travailleurs soient obligés de se satisfaire du même taux de rémunération depuis plus de 2 ans, selon la MTUC.

La dernière revalorisation a plus de deux ans…

La loi 2011, section 25 (1) du National Wage Consultation Council (Conseil tripartite composé de représentants des salariés, des employeurs, du gouvernement et d’autres experts indépendants, ndt) l’énonce clairement : “le conseil révisera au moins une fois tous les deux ans les minimas salariaux”. Deux ans est donc la durée maximale avant toute augmentation du salaire minimum. Ce dernier pourrait même être révisé plus rapidement en fonction de l’évolution des taux actuels et de la réalité socio-économique des travailleurs et de leur famille. Or, il est évident que depuis la dernière augmentation des salaires en 2012, le coût de la vie a augmenté et aurait dû s’accompagner d’une revalorisation des taux de salaire minimum.

Après la dernière révision du salaire minimum du 16 juillet 2012, la nouvelle négociation aurait donc dû intervenir avant le 16 juillet 2014 et les travailleurs malaisiens auraient certainement apprécié jouir d’une augmentation au 1er janvier 2015.

… tout comme l’instauration du salaire minimum

Outre la date de la dernière revalorisation salariale, le Premier ministre Najib Tun Razak a manifestement commis une erreur lorsqu’il a déclaré : “Nous n’avons instauré le salaire minimum que depuis un an et cinq mois” – (The Malaysian Digest, 3 mai 2015).” Le décret sur un salaire minimum a été promulgué en juillet 2012 et les travailleurs malaisiens ont commencé à en bénéficier depuis le 1er janvier 2013, ce qui fait également plus de deux ans.

Le MTUC note également que le gouvernement malaisien a privé de nombreux travailleurs de leur droit légitime à un salaire minimum lorsque celui-ci a été appliqué au 1er janvier 2013, prétextant diverses exemptions accordées à certains employeurs ou catégories patronales. Le syndicat maintient également sa protestation sur le caractère discriminatoire de l’amendement de 2013, qui a engendré une situation délicate dans certains milieux de travail, où les salariés migrants se sont vu refuser le salaire minimum durant une période déterminée alors que leurs collègues – des travailleurs locaux – en bénéficiaient déjà. Le MTUC regrette enfin la discrimination à l’égard des travailleurs de Sabah et Sarawak d’autant que le coût de la vie en Malaisie orientale est plus élevé qu’en Malaisie péninsulaire.

Le MTUC invite le gouvernement malaisien à une augmentation immédiate du taux de rémunération minimum à au moins 1200 RM (soit 300 EUR) avec effet rétroactif au 1er janvier 2015 et l’obligation aux employeurs de reverser sans délai ces sommes au travailleur. Cette mesure devrait être valable pour tous les employeurs et les ouvriers sans exception, y compris les travailleurs migrants en Malaisie, qui devraient être traités équitablement et sans discrimination.

Traduction et résumé : Michelle Boileau
Source (N. Gopal Kishnam /Aliran) : MTUC disappointed: after over two years, minimum wage rates still not increased
Photo : Iqbal Osman / Flickr

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.