AlterAsia

Brèves

Médecins de campagne sans diplôme au Cambodge, héritage ignoré des Khmers rouges

13/04/2015 by Le Point in Brèves

Dès que son téléphone portable sonne, Ken Mon saisit sa trousse de médecin de campagne et enfourche sa mobylette pour une consultation à domicile. Un rituel banal, à ceci près qu’il n’a aucun diplôme l’y autorisant, comme des centaines de confrères exerçant dans les campagnes du Cambodge.

Après dix minutes sur un chemin de terre depuis son village, dans la province méridionale de Kampong Speu, à 70 kilomètres de Phnom Penh, Ken Mon arrive chez Chei Tana, un paysan de 27 ans qui souffre de maux de ventre.

via AFP/Le Point.

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.