AlterAsia

Economie

Reportage : comment l’utilisation de fausses cartes d’identités détourne la loi du travail au Cambodge

New_star_factory

Sihanoukville – A la tombée de la nuit, sur une grande route poussiéreuse en périphérie de cette ville portuaire, des milliers de jeunes femmes et quelques centaines de jeunes hommes, bloquent la circulation du soir à la sortie de l’usine de chaussures New Star.

Pratiquement aucun n’a plus de 25 ans dans cette usine, déclare Ath Thorn, le reponsable du plus important syndicat indépendant du pays. C’est bon pour la compagnie car les jeunes femmes craignent de créer un syndicat et n’ont pas encore d’enfant. » Le mois dernier presque tous les salariés ayant accepté d’être interrogés dans les cafés des rues animées proches de l’usine de Muoy ont déclaré avoir entre 16 et 18 ans.

“Ca ne me plaît pas de travailler ici, mais je n’ai pas le choix” a confié une jeune ouvrière de 16 ans, entrée à l’usine il y a 7 mois à l’aide de faux papiers d’identité et qui passe six jours par semaine derrière une machine à coudre. Une jeune de 18 ans qui a commencé à travailler à l’usine à l’âge de 17 ans ajoute “Nous n’avons pas le choix, nous sommes obligés d’y aller car nos parents sont pauvres”.

Au Cambodge, l’âge minimum légal pour travailler en usine est de 15 ans. La législation prévoit simplement que les “jeunes” adolescents entre 15 et 17 ans ne peuvent pas effectuer d’heures supplémentaires, être embauchés pour des travaux pénibles et ont l’obligation de se reposer 13 heures entre chaque prise de poste.

En conséquence, comme beaucoup d’autres usines, New Star qui emploie environ 4000 salariés a ostensiblement défini sa limite d’âge à 18 ans. Mais selon Moeun Tola, le responsable du programme Travail au Community Legal Education Center (CLEC) la pratique courante est chez New Star – et les usines de la région – d’engager des travailleurs mineurs sous une fausse identité pour répondre aux exigences concernant l’âge.

“Etant donné que les usines ne veulent pas se conformer aux dispositions relatives au travail des jeunes, elles acceptent les faux documents et prétendent ignorer que les travailleurs ont moins de 18 ans”, ajoute M. Tola.

La société taïwanaise New Star fabrique des chaussures pour des marques internationales comme Geox, une société italienne de 1225 boutiques à travers le monde, dont le chiffre d’affaires a dépassé 873 millions de dollars l’année dernière, mais aussi pour le géant International de la chaussure de sport Asics.

A quelques minutes en voiture de l’usine, dans l’unique pièce d’une petite cabane en tôle ondulée, Tha le père d’une d’une jeune fille de 17 ans employée par New Star explique la facilité avec laquelle sa famille a obtenu de faux papiers afin de correspondre à la limite d’âge.

“Ma fille était trop jeune pour travailler à l’usine, nous avons donc emprunté le livret de famille et un certificat de naissance de l’ un de l’enfant plus âgé d’une autre famille” – “Les familles s’entraident », rapporte Tha, qui ne souhaite pas voir mentionner son vrai nom de peur que sa fille ne perde son job. Il ajoute que sa fille, avant l’entretien avec le chef du personnel de l’usine, n’a eu qu’à mémoriser les faux documents : ses nouveaux nom, date et lieu de naissance, le nom des autres membres de la famille.

L’année dernière, Tha a utilisé le même procédé pour faire embaucher sa nièce âgée de seize ans à l’usine. Il ajoute que “le livret de famille et le certificat de naissance ne comportant aucune photo il est très facile d’emprunter une identité”. Et comme la fille de Tha est considérée de la même manière que n’importe quelle autre salariée de New Star, elle n’est pas couverte pas la protection juridique spécifique aux mineurs. “Il m’arrive parfois d’être fatiguée, j’ai les mains gonflées à force de tirer fort sur les semelles des chaussures, ça me fait mal aux poignets et aux mains”, se plaint-elle à la maison.

Print Friendly

Pages : 1 2 3

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.