AlterAsia

Environnement

Des terres “nettoyées” pour des familles de soldats, les habitants protestent au Cambodge

battambang_provincial_hall Environ 70 villageois représentant des centaines de familles vivant dans la province de Battambang, dans la commune de Prek Preah Sdach ont manifesté devant le Conseil de Province (photo) mardi 10 mars par crainte que les autorités locales ne les expulsent pour faire place à des familles de militaires.

Kiv Bopha, une représentante des manifestants, explique que les quelque 600 familles des trois villages de la commune – aucune n’ayant de titres de propriétés – sont apeurées à l’idée d’être expulsées sans compensation, selon la délimitation des 6 hectares sur lesquels elles vivent, fixée par les responsables de la gestion des terres provinciales. “ Les autorités provinciales ont prévu de nous expulser au profit de familles de soldats sans aucune compensation”, déclare-t-elle. Elle s’explique ainsi la présence de soldats des Forces armées royales cambodgiennes accompagnant les fonctionnaires, lors de leur visite en janvier dernier.

“Nous vivons ici depuis la fin de l’époque des Khmers rouges, raconte-t-elle. Pourquoi les autorités prétendent-elles que nous vivons ici – sur des terres de l’Etat – illégalement ? ».

La loi sur les terres du Cambodge légitime le lien entre les populations et leurs territoires dans le cas où elles vivent sur une zone non contestée depuis plus de cinq ans avant 2001. Dans ce cas, et seulement dans ce cas, elles peuvent avoir droit à un titre de propriété.

Le gouverneur provincial adjoint Nguon Ratanak a confirmé la visite de Prek Preah Sdech par les responsables de la gestion des terres en janvier dernier, ainsi qu’un certain nombre de familles de militaires et 82 familles pauvres, qui pourront s’installer sur ces territoires une fois ‘nettoyés’ ”. Il explique que les autorités ont demandé aux familles d’évacuer temporairement leurs domiciles afin de pouvoir “ nettoyer cette zone ” et de la réaménager pour accueillir les nouvelles familles. “ Nous n’allons expulser personne de sa maison, mais nous pourrions délimiter de nouvelles parcelles de terres ”, a-t-il déclaré, ajoutant que les familles ne seraient pas indemnisées pour les terres perdues, puisque la zone appartient à l’État, et non officiellement à elles.

Heng Vuoch Pheng, âgée de 55 ans, qui a rejoint la manifestation, était sceptique face aux autorités : resteront-elles fidèles à leur parole si elle quitte sa maison comme demandé ? “ Je ne crois pas que les autorités me rendront ma terre ”, affirme-t-elle.

Après la manifestation, les protestants ont rencontré des représentants de Battambang, mais ne sont pas parvenus à une solution satisfaisante pour les deux parties.

Traduction : Aliénor Simon
Source (Ben Sokhean/Cambodia Daily): Battambang residents protest over land redistribution plans

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.