AlterAsia

Environnement

Cambodge : le WWF demande l’abandon d’un projet routier dans le Mondolkiri

gaetanku _mondolkiri

Fin janvier, le WWF a exprimé son inquiétude face à un nouveau projet de route qui doit traverser la forêt protégée de la province de Mondol Kiri au Cambodge, ainsi que la frontière avec le Vietnam. Selon l’organisme de défense de l’environnement, ce projet risque de causer des dommages irréversibles à l’une des zones de conservation les plus importantes du pays. De surcroît, il pourrait empêcher un programme de réhabilitation de la population de tigres dans la forêt cambodgienne.

Selon le gouverneur provincial adjoint M. Sway Sam Eang, cette route transfrontalière sera construite à la demande du Vietnam. Elle traversera la province cambogienne du Mondol Kiri et la province vietnamienne de Da Lat en reliant Srea Ampom à Kbal Damrei. « Le Vietnam souhaite la construction de cette route depuis quelques temps déjà pour relier facilement les deux provinces », a-t-il annoncé, tout en reconnaissant que ce projet aura un impact sur l’environnement : « Il y aura forcément un léger impact, par exemple sur la forêt et d’autres choses, mais c’est nécessaire car cette route est vraiment indispensable. Toutefois, nous essaierons de le réduire au minimum ».

Cependant, d’après la branche cambodgienne du WWF, les dommages écologiques potentiels engendrés par la construction de cette route seront beaucoup plus lourds que les faibles avantages économiques apportés. Le WWF, qui a investi 10 millions de dollars dans la protection de la forêt de Mondol Kiri depuis 2003, souligne par ailleurs la présence de quatre autres postes frontaliers déjà existants dans cette province entre le Cambodge et le Vietnam.

« Véritable trésor regorgeant d’espèces végétales et animales, la forêt protégée de Mondol Kiri représente une source de survie cruciale pour les communautés qui dépendent de son écosystème, rappelle dans un communiqué de presse M. Sam Ath Chith, directeur de WWF Cambodge. La route proposée ne sera d’aucune utilité pour les villages locaux et sa construction n’a aucune pertinence. »

À l’inverse, toujours selon le WWF, ce projet engendrera une augmentation du commerce illégal d’espèces sauvages et de bois et gâchera les efforts engagés par le gouvernement pour réintroduire des tigres dans la forêt.

« Cette route est entièrement incompatible avec la réhabilitation du tigre et doit être immédiatement abandonnée, » déclare M. Teak Seng, directeur du WWF pour la conservation de la région du Grand Mékong.

Traduction : Cindy Presne
Source (Simon Henderson et Hay Pisay / Cambodia Daily) : WWF calls for halt to proposed road in Mondolkiri
Photo : gaetanku/Flickr

Print Friendly
Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.