AlterAsia

Politique

Thaïlande : Un réseau présumé coupable de crime de lèse-majesté arrêté

thailande_censure_ilaw

La police thaïlandaise a arrêté six personnes faisant partie d’une « organisation criminelle » distribuant en ligne des documents prétendument diffamatoires pour la monarchie.

Le Lieutenant Général Prawut Thavornsiri, porte-parole de la Police Royale thaïlandaise, a tenu une conférence de presse ce lundi 2 février dernier sur les arrestations des six personnes suspectées de lèse-majesté : S. Damrong, P. Siwaporn, U. Ngernkoon, J. Paisit, P. Anchan et W.Tara. Ces dernières comparaissent ce jour devant un tribunal militaire et deux d’entre elles auraient déjà avoué, selon le porte-parole de la police « en raison de preuves recueillies contre elles ».

Ces six personnes sont accusées d’être membres du « Réseau Bunpot », un réseau de personnes mené par un homme du même nom, qui diffuserait des contenus diffamatoires. La police et le département des enquêtes spéciales (DSI) ont traqué le groupe dont les activités, selon eux, constituent depuis 2011 de graves menaces à la sécurité nationale et à la monarchie.

D’après le Major-Général Siripong Timula, commandant-adjoint de la Division de la répression de la criminalité technologique (TCSD), ce groupe est une organisation criminelle opérant sous commandement. Le commandanditaire est ainsi tenu responsable de la production de ce contenu de lèse-majesté, alors qu’un niveau inférieur de soutien est accusé d’avoir recherché un appui financier et qu’un niveau opérationnel serait responsable de la diffusion du contenu.

Le chef du groupe, Bunpot, aurait fui à l’étranger. Il est connu parmi les chemises rouges pour ses programmes de podcast politique qui critiquaient l’établissement.

Comme les suspects ont été accusés de diffuser du contenu sur Internet, ils sont aussi susceptibles d’être inculpés en vertu de l’article 14 de la loi sur la cybercriminalité pour l’importation de contenus illégaux dans des systèmes informatiques, en plus de la charge de crime de lèse-majesté.

Traduction : Elodie Prenant
Source (Prachatai) : Police arrest 6 suspects in alleged online lèse majesté network
Photo : iLaw / Flickr

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.