AlterAsia

Société civile

Nouvelles données de la Banque mondiale sur la croissance urbaine

En Asie de l’Est (notamment en Indonésie et aux Philippines), selon de nouvelles statistiques publiées par la Banque mondiale, près de 200 millions de personnes ont migré vers les zones urbaines entre 2000 et 2010 — un chiffre équivalant à la sixième plus grande population au monde pour un seul pays.

C’est la première fois que des statistiques comparent les zones urbaines d’Asie de l’Est et leurs populations d’une manière cohérente et permettent ainsi aux pouvoirs publics et aux dirigeants des collectivités locales de mieux comprendre la forme et l’ampleur de la croissance et de prendre des mesures d’urbanisation adéquates qui créeront des opportunités pour tous.

« L’urbanisation rapide est un défi majeur pour l’Asie de l’Est, mais on ne peut pas gérer ce qu’on ne peut mesurer », explique Axel van Trotsenburg, vice-président pour la région Asie de l’Est et Pacifique à la Banque mondiale. « Nous publions ces données afin que les responsables des collectivités urbaines aient une meilleure vue d’ensemble et prennent des mesures pour que la croissance urbaine profite au nombre croissant de personnes qui migrent vers les villes, en particulier les pauvres ».

Les données analysées dans un nouveau rapport intitulé East Asia’s Changing Urban Landscape: Measuring a Decade of Spatial Growth indiquent que, dans l’ensemble, les zones urbaines d’Asie de l’Est se sont étendues en moyenne de 2,4 % par an pendant la décennie étudiée, l’espace urbain couvrant 134 800 kilomètres carrés en 2010.

Lire la suite.

Print Friendly

Tagged ,

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.