AlterAsia

Politique

Des journalistes de l’ASEAN enquêtent sur la liberté de la presse aux Philippines

liberte_presse
Des journalistes du Myanmar, d’Indonésie et de Malaisie ont participé à un atelier de sécurité organisé par l’Alliance de la presse de l’Asie du Sud-Est (APAS) un peu avant leur départ pour les Philippines, réputé comme étant le lieux le plus dangereux de la région pour les journalistes.

L’atelier organisé par l’APAS était consacré au travail en zones dangereuses de journalistes ayant reçu des bourses pour enquêter sur liberté de la presse, le harcèlement des médias et contre l’impunité. Parmi les boursiers, on comptait 3 journalistes myanmarais, 2 indonésiens et 1 malaisien.

Après les 3 jours d’atelier tenu à Bangkok, les boursiers sont partis sur le terrain afin d’approfondir le sujet aux Philippines. En ce mois de novembre, les Philippines commémoraient le 5ème anniversaire du massacre d’Ampatuan.

En 2009, 58 personnes ont été tuées à Amputuan dans la province de Maguindanao, dans le sud du pays. Parmi elles : 35 journalistes. Cet événement est considéré comme l’une des pires attaques envers les médias dans l’histoire des Philippines. Les journalistes ont été assassinés alors qu’ils suivaient une campagne électorale. Personne n’a été inculpé pour ce crime.
Depuis ce massacre, le 23 novembre a été déclaré Journée internationale contre l’impunité en souvenir des 35 journalistes et 23 autres personnes.

Le Comité de protection des journalistes a classé les Philippines comme le 3è pays le plus dangereux après l’Iraq et la Somalie en matière de liberté de la presse et où les meurtriers de journalistes sont impunis. Depuis 1986, 145 journalistes ont été tués dans le pays. Dans seulement 14 cas, les coupables ont été poursuivis.

Traduction : Aliénor Simon
Source (Prachataï) : ASEAN journalists to report on the Philippines’ impunity
Photo : Magic Liwanag/Flickr

Print Friendly

Tagged , ,

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.