AlterAsia

Economie

Singapour : l’ancien président et deux cadres sups de ST Marine accusés de corruption

Trois anciens salariés du constructeur naval, Singapore Technologies (ST) Marine ont été inculpés par la Cour de justice, en vertu du Prevention of Corruption Act (PCA) et du Code pénal.

L’ancien président ST Marine, Chang Cheow Teck, 54 ans, fait face à trois chefs d’accusation de corruption impliquant un montant total d’environ 168 000 EUR, pour des faits remontant de 2004 à 2010, ainsi que deux de ses collègues.

Chang a dirigé la société de mars 2008 à avril 2010, avant de devenir président de ST Aerospace et de quitter le groupe le 1er Juillet 2014.

Source : The Online Citizen

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.