AlterAsia

Environnement

« Le plus grand centre commercial à énergie solaire du monde » inauguré aux Philippines

aquino_solar_news_featured

Le plus grand conglomérat de commerce de détail aux Philippines, SM Prime Holdings, a lancé la plus grande toiture solaire du pays au-dessus d’un centre commercial.

Le Président des Philippines, Benigno Aquino III a inauguré cette installation, saluée comme une étape importante pour le pays. SM Prime Holdings, propriétaire de près de 50 centres commerciaux aux Philippines et cinq en Chine, a dévoilé cette ferme solaire de 1,5 mégawatts (MW), installée sur le toit du centre commercial SM North Edsa à Quezon City, au nord de Manille. Le «plus grand centre commercial à énergie solaire du monde» est équipé 5760 panneaux solaires et 60 onduleurs et couvre près de 12 000 m2.

Cette centrale solaire devrait fournir 5% de la consommation moyenne d’électricité quotidienne du centre commercial.

D’après le fabricant, Solar Philippines, les efforts précédents étaient trop petits pour bénéficier d’économies d’échelle. « En construisant plus grands projets du pays, nous sommes devenus la première entreprise locale à faire de l’énergie solaire à un coût compétitif avec les combustibles fossiles », a déclaré son président de 21 ans, Leandro Leviste, étudiant à l’Université de Yale États-Unis. D’autres projets similaires sont déjà en cours.

Mall of Asia, présenté comme l’un des plus grands centres commerciaux dans le monde (sur 42 hectares de m2), aura également 10 500 panneaux solaires pour générer 2,7 MW d’ici à la fin 2015, selon Annie Garcia, la présidente de SM Supermalls.

Législation d’urgence

Des groupes de la société civile, cependant, ont critiqué la volonté de Benigno Aquino de légiférer d’urgence sur les lois de l’environnement et celles qui réglementent les centrales de combustibles fossiles (Loi sur les biocarburants, Clean Air Act (CAA), Grid Code Philippine…).

Selon Gerry Arances, coordinateur national pour le Mouvement philippin pour la justice climatique, la suspension des lois de l’environnement comme le Clean Air Act (CAA) est « une insulte au peuple » et elle risque d’accélérer l’augmentation du nombre de centrales à charbon émettant dioxyde carbone. « La suspension possible de la CAA pourrait ouvrir la voie à l’approbation hâtive de plusieurs incinérateurs de déchets pour leur transformation en énergie, bloquant des progrès réels comme l’approche ‘zéro déchet’ qui préserve les ressources et crée des emplois verts », a ajouté René Pineda, membre du Comité de direction de la coalition EcoWaste et président du Partenariat pour la qualité de l’air. Le 28 novembre, le groupe a d’ailleur organisé une journée nationale de protestation contre l’attribution d’un pouvoir d’urgence au président Aquino sur les lois touchant à l’environnement et à l’énergie.

Image: Malacanang Bureau photo
Source : Eco-Business

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.