AlterAsia

Société civile

Cambodge : onze manifestants pour le droit au logement, dont Tep Vanny, emprisonnés (Amnesty International)

Sept défenseures du droit au logement, dont Tep Vanny, ont été condamnées à un an de prison après une manifestation le 10 novembre. Trois autres femmes et un moine bouddhiste ont été condamnés à un an de prison pour avoir manifesté devant le tribunal afin de réclamer la libération de ces sept femmes.

Le 10 novembre, des habitants du quartier de Boeung Kak, se sont rassemblés devant l’hôtel de ville de Phnom Penh pour protester pacifiquement contre les inondations dans leur quartier, provenant notamment des eaux usées, et pour dénoncer la passivité des autorités. Pendant cette manifestation, un cadre de lit a été placé sur la route et des échauffourées ont éclaté quand des agents de la force publique du district l’ont enlevé. Sept défenseures du droit au logement ont été arrêtées et détenues jusqu’au lendemain au siège de la police de la circulation. Parmi elles, Tep Vanny, défenseure engagée depuis des années pour les droits des habitants de son quartier.

via Amnesty International France.

Aussi : Libérez Tep Vanny (Amnesty, novembre 2014, pétition)

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.