AlterAsia

Société

Philippines : la présence américaine de plus en plus contestée

manifestation_jennifer-laude

Le 17 octobre dernier, des manifestants ont créé une coalition an faveur d’une justice pour Jennifer Laude, un travesti soupçonné d’avoir été assassiné par un marine américain. Mais ils ont aussi demandé l’abrogation des accords de défense entre les Philippines et les États-Unis.

Organisations d’étudiants, enseignants, femmes, défenseurs des droits des LGBT et militants contre la criminalité quotidienne étaient rassemblées à Quezon City et Manille pour une journée d’action en faveur d’une justice pour Jennifer Laude.

La justice demandée pour Jennifer est la même que celle demandée pour toutes femmes », a déclaré Judy Taguiwalo, directrice du Center for Women’s Studies, lors du lancement du réseau « Justice for Jennifer, Junk VFA Network« .

Selon Alnie Foja, conseiller juridique de l’ONG et parti politique Gabriela, le gouvernement philippin devrait déjà avoir récupéré la compétence pour enquêter sur ce meurtre.

Renato Reyes, secrétaire général du Bayan, quant à lui, explique que le renforcement des accords de défense entre les Philippines et les Etats-Unis, le VFA et l’EDC, ralentissent la procédure : « avec ces accords, le gouvernement philippin perd le pouvoir de résoudre les cas de ce genre. Il a réclamé aux autorités américaines de leur livrer le Marine, mais ces dernières n’ont aucune obligation d’approuver la demande ». De plus de tels cas n’ont qu’un an pour être jugés par un tribunal: «au-delà, les États-Unis n’ont plus l’obligation de présenter le suspect au tribunal. »

Source : Bulatlat

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.