AlterAsia

Politique

Singapour : l’histoire officielle remise en cause

histoire_singapour

La censure du film documentaire « To Singapore, With Love » a suscité un regain d’intérêt sur l’histoire de Singapour. Un groupe d’historiens s’est même réuni pour lancer le projet « Vivre avec les mythes« , une plate-forme pour aider le travail des chercheurs, et partager leurs idées avec le public.

Grâce à une série de séminaires sur l’histoire de Singapour, Loh Kah Seng, Thum Ping Tjin et Jack Chia – tous trois historiens – espèrent démystifier cinq types de mythes dans l’histoire de Singapour, du communisme au multiculturalisme, en passant par les lignes de rupture raciales et religieuses, l’apathie de la personne ou la vulnérabilité aux menaces.

La principale motivation a été la diffusion « de trop » du documentaire « Jours de Rage » par Channel News Asia et ce que les historiens estimaient être une « prise de parole unilatérale sur les émeutes de Hock Lee Bus en 1955 », interprétant ces événements comme l’illustration de la subversion communiste.

Alors que la cité-Etat s’apprête à célébrer les 50 ans de son indépendance, avec l’aide du photographe Wong Zijia et d’un éditeur local, Select Books, ces trois historiens ont donc décidé de s' »attaquer » aux mythes tels que ceux perpétués par ces récits qui ne visent qu’à légitimer le gouvernement au pouvoir. Les videos de leurs conférences sont disponibles en en ligne, sur leur groupe Youtube.
Source : The Online Citizen

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.