AlterAsia

Environnement

Singapour va construire sa cinquième usine de traitement des eaux

changi_reclamation_news_featured

Le recyclage des eaux usées fait partie du programme de développement durable du PUB, et fournit actuellement 30% des besoins quotidiens en eau de Singapour.

L’agence nationale de l’eau a choisi le consortium BESIN-UEN pour concevoir, construire, détenir et exploiter une deuxième usine NEWater sur le site de Changi.

Le PUB (Public Utilities Board), l’agence nationale de l’eau de Singapour, a sélectionné le consortium qui construira la 5e usine de traitement des eaux pour le recyclage des eaux usées.

Le consortium BESIN-UEN, composé par BEWD International, une filiale de Beijing Enterprise Water Group basé à Hong Kong, et UE NEWater, une filiale à part entière du groupe singapourien UES Holdings, construira l’usine à Changi avec un contrat de Conception, Construction, Propriété et Exploitation qui sera signé par les différentes parties ce mois-ci, a déclaré le PUB dans un récent communiqué.

L’usine sera le deuxième complexe NEWater à Changi et aidera la cité-état à élargir son système d’approvisionnement en eau et à assurer les besoins croissants du pays de façon rentable, a déclaré Young Joo Chye, le directeur de l’approvisionnement chez PUB. NEWater est la marque singapourienne renommée d’eau produite à partir d’une eau recyclée de haute qualité qui utilise des méthodes avancées de séparation membranaire.

Une fois en service, à partir de 2016, cette usine viendra ajouter 50 millions de gallons (mgd) soit 228 000 mètres cubes de NEWater par jour à l’approvisionnement du pays, a précisé l’agence gouvernementale.

Au prix de 0.276 dollar singapourien par mètre cube la première année, BESIN-UEN offre le tarif le plus compétitif pour l’approvisionnement de NEWater sur une période de 25 ans allant de 2016 à 2014, explique l’agence.

Le recyclage des eaux usées fait partie du programme de développement durable du PUB, et fournit actuellement 30% des besoins quotidiens en eau de Singapour.

La majeure partie de l’eau produite par ces complexes de traitement est utilisée pour les besoins en eau non-potable, sur les sites industriels ou dans les immeubles commerciaux ; une petite partie est également mélangée à l’eau brute des réservoirs.
Les quatre usines existantes sont l’usine de désalinisation SingSpring, l’usine NEWater de Keppel-Segghers à Ulu Pandan, l’usine NEWater de SembCorp à Changi, et l’usine de désalinisation Tuaspring.

« Incontournable pour l’approvisionnement en eau de Singapour, NEWater a montré sa capacité à renforcer la résilience de notre approvisionnement, en particulier lors de conditions climatiques extrêmes comme les périodes de sécheresse » a insisté Young.

D’après le PUB, dans le cadre du plan à long terme pour le pays, la part de l’eau recyclée devrait atteindre 55% de l’approvisionnement pour répondre aux besoins quotidiens de Singapour.

Traduction: Louise de Nève
Photo: Le complexe « Changi Water Reclamation » en 2009. PUB.
Source (Eco Business) : Singapore build fifth water recycling plant

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.