AlterAsia

Société civile

Cambodge : soutien au projet social de l’association Phare jusqu’au 31 octobre!

L’association Phare Ponleu Selpak (basée à Battambang) lance un appel aux dons afin d’assurer la continuité de son projet social « Phare, The Cambodian Circus » (basée à Siem Reap), grâce à l’achat d’un terrain.

Le cirque Phare, ouvert depuis plus d’un an, a été créé pour soutenir financièrement son ONG mère Phare Ponleu Selpak basée à Battambang. Cette association a vu le jour en 1986 dans un camp de réfugiés à la frontière thaïlandaise. Au cœur de ce projet, la thérapie par l’art, avec pour idée de départ de proposer aux enfants des cours de dessin pour les aider à exprimer les traumatismes liés à la guerre. Aujourd’hui l’association accueille 1400 enfants issus de milieux ayant de très grandes difficultés sociales et financières. Phare Ponleu Selpak se compose d’un cursus d’enseignement classique et de différents cursus artistiques : danse, théâtre, musique, arts plastiques, arts graphiques et arts du cirque.

A Siem Reap, Phare, The Cambodian Circus accueil tous les soirs sous son chapiteau, pour un spectacle d’une heure, ces jeunes artistes devenus professionnels. Ce cirque a pour mission de fournir à ces artistes des opportunités professionnelles nationales et internationales, ainsi que de financer l’école de Battambang par les profits engrangés par les spectacles. Le projet a aussi pour vocation de promouvoir la culturel artistique cambodgienne quasiment éradiquée par le régime des Khmers Rouges.

Bien loin du cirque traditionnel composé d’animaux, ces artistes vous transportent au cœur de l’art contemporain cambodgien et des contes traditionnels khmers. Les spectacles se composent, de danse, de théâtre et de musique composée et jouée par les musiciens de Phare. Débordant d’énergie, les artistes contaminent l’audience avec leurs sourires et transportent le public au cœur de l’histoire.

L’avenir de Phare, The Cambodian Circus est pourtant en danger. Le terrain sur lequel est installé le chapiteau est un terrain de location qui coûte très cher. Le cirque est dans une position précaire, d’autant plus que les contrats de location sont très faciles à rompre au Cambodge, ce qui fait que Phare et ses artistes peuvent être expulsés à tout moment.

A l’heure où Siem Reap est tournée vers la croissance économique soutenue par un tourisme en pleine expansion, les prix d’achat augmentent très rapidement. En tant qu’organisation avec des moyens limités, il est très difficile de rivaliser avec les projets de construction de grands complexes hôteliers.

Pour tenter de trouver une solution Phare Ponleu Selpak et Phare, The Cambodian Circus ont lancé une campagne d’appel aux dons dans l’espoir de pouvoir récolter la somme suffisante à l’achat d’un terrain qu’ils pourront appeler « maison ».

Plus d’infos :
« Funds raised for Phare going towards scholarships and a permanent home for artists” (The Phnom Penh Post)

« Circus desperately seeking new home » (The Phnom Penh Post)

Page de soutien (et vidéos)

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.