AlterAsia

Politique

Ramener la paix en Malaisie

diloz : Flickr

Lorsque la Malaisie fut créée, ses dirigeants ont tracé la voie d’une nation où une société multiraciale vivrait au sein d’un cadre démocratique incarnant l’esprit de l’harmonie et de la compréhension. Le 16 septembre 2014, la Malaisie aura 51 ans. Au vu des événements récents, il semblerait que le pays dérive de ces idéaux imaginés au début.

Ces dernières années, la Malaisie a inlassablement été bombardée de déclarations haineuses de la part de Perkasa, d’ISMA et d’autres groupes ethnocentriques malais. Ils ont remis en question la loyauté de leurs compatriotes et suggéré que la majorité non-Malaise constitue une menace pour les Malais et l’unité nationale. Se cachant derrière le masque de la race et de la religion, ils affirment représenter l’opinion de la majorité des Malaisiens, en particulier des Malais.

Plus inquiétants encore sont les ministres du gouvernement qui se plient aux exigences de ces groupes. Dans un effort pour gagner un avantage politique et consolider leur soutien en déclin, ils ont fait des déclarations irresponsables et semé les graines de la discorde au sein des communautés, tout en ayant un comportement malséant pour des élus.

Un racisme aussi criant contrarie les Malaisiens en Malaisie et à l’étranger. Beaucoup d’entre eux ont recours aux réseaux sociaux afin d’exprimer leur déception quant à la situation actuelle. Alors que certains accusent les médias de faire du sensationnalisme sur les questions raciales et religieuses, une part de responsabilité devrait également être imputée aux Malaisiens pour ne pas avoir formé un front uni afin de condamner le plus fermement possible ces actes flagrants de racisme.

Les Malaisiens modérés regroupent clairement, et de loin, la majorité. Malgré tout, les voix stridentes des extrémistes sont constamment entendues, simplement car elles ont une raison d’être, qu’elles sont mieux organisées et ont accès à des pouvoirs qui ne sont pas disponibles pour les Malaisiens modérés. De fait, ces derniers devraient s’allier afin d’assurer à la Malaisie un avenir viable d’Etat nation modéré.

Les Malaisiens modérés ont la responsabilité de ramener la Malaisie au « centre » en s’organisant et en diffusant le message que la Malaisie appartient à tous les Malaisiens – ceux qui sont arrivés hier, aujourd’hui et qui arriveront demain.

S’offusquer uniquement sur les réseaux sociaux ne sera pas suffisant pour améliorer la situation, mais s’organiser et prendre des mesures concrètes le fera. Le manquement à tuer dans l’œuf ce problème en gardant le silence, l’apathie ou le sentiment d’impuissance a permis à ceux ayant des opinions extrêmes de s’infiltrer dans la société, évinçant la majorité silencieuse et mettant ainsi en danger les idéaux d’une Malaisie modérée.

Les cyniques pourraient rejeter l’optimisme d’un individu, leur argument étant qu’une seule personne ne peut pas changer le monde. Il y a toutefois beaucoup d’exemples du pouvoir d’une seule personne.

Print Friendly

Pages : 1 2 3

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.