AlterAsia

Politique

Présidentielle en Indonésie : revue de presse française

14/07/2014 by AlterAsia in Gouvernance, Politique

Helga Weber-Flickr

Elections en Indonésie : Jokowi ou pas ? (CoucouIbu/Rue89)
A 13 heures, les bureaux de vote ont fermé, laissant place au suspens qui précède l’annonce du décompte rapide. Dans un pays où certains médias sont affiliés directement aux candidats, il faut se méfier et rester vigilant. Mais vers 18 heures, les plus fiables annonçaient Jokowi, le candidat de l’opposition, vainqueur avec 53% des voix.
Prabowo, pas content, a contesté. Il a fait une déclaration télévisée expliquant que le peuple l’avait choisi lui. Pas grand monde, à par son entourage proche, n’était là. Une réaction relativement attendue – vu le caractère du monsieur, on se doutait qu’il n’allait pas concéder sa défaite.
Après cette apparition jugée assez pathétique par de nombreux indonésiens, il a expliqué le lendemain qu’il serait patient jusqu’au 22 juillet, jour où le résultat final sera annoncé.

La presse donne Jokowi gagnant (Courrier International, 10 juillet)
Même si sa victoire n’est pas encore officielle, le gouverneur de Jakarta Joko Widodo, alias Jokowi, est déjà à la une de la presse indonésienne.

En Indonésie, la politique et les affaires font bon ménage (La Croix, 10 juillet)
Une élite de leaders politiques et d’hommes d’affaires utilise à son profit les institutions démocratiques.

Présidentielle en Indonésie: Jokowi revendique la victoire (RFI, 9 juillet)
Selon un premier décompte de la presque totalité des bulletins de vote, Joko Widodo, surnommé Jokowi, recueille environ 53% des suffrages contre 47% pour son rival, l’ex-général controversé Prabowo Subianto, qui a néanmoins lui aussi revendiqué la victoire.

Présidentielle en Indonésie: l’heure du changement ? (RFI, 9 juillet)
Reportage dans un bureau de vote du sud de la capitale indonésienne.

En Indonésie, une impasse politique après la présidentielle (Le Monde, 9 juillet)
Selon de premières estimations, Joko Widodo, surnommé « Jokowi », arrive en tête avec 53 % des suffrages contre 47 % pour l’ex-général Prabowo Subianto. L’institut Saiful Mujani Research and Consulting (SMRC) accorde une courte avance à Joko Widodo, tout comme le Centre pour les études stratégiques et internationales (CSIS), qui met toutefois en garde contre toute conclusion hâtive.

Indonésie : une présidentielle, deux voies (Le Point, 9 juillet)
Un maire jeune mais adulé, et un ancien militaire accusé de crime contre l’humanité : ce sont les visages placardés sur les murs dans les rues de Jakarta, la capitale indonésienne. Les deux candidats à l’élection présidentielle sont aussi différents que prompts à remporter l’élection. Selon le Jakarta Globe, quotidien national indonésien, jamais deux candidats n’ont été aussi proches dans les sondages dans l’histoire du pays. Les derniers chiffres donnent cependant un peu d’avance à Jokowi, avec 56 % d’intention de vote, contre 44 % pour Prabowo.

Les enjeux économiques de l’élection (RFI, 8 juillet)
Oubliée la crise financière des années 1990 ? L’économie indonésienne, en tout cas pour l’instant, se porte bien. Depuis dix ans, le pays affiche une croissance solide, autour de 6% annuels en moyenne. Une croissance robuste et rapide qui rend plus criant encore le déficit en infrastructures de l’archipel.

Indonésie: le web nouvel arbitre de la présidentielle (Les Echos, 7 juillet)
Le face-à-face entre Joko Widodo (« Jokowi ») et Prabowo Subianto est aussi serré sur la toile que dans les sondages . Si le premier l’emporte sur Twitter ( 1,65 million de followers contre 925 000 ), le second prend sa revanche sur Facebook (7 millions de « j’aime » contre 2,5 millions). « Prabowo s’est engagé dans la course à la présidence plus tôt que Jokowi, ce qui explique cette différence de « j’aime » », analyse Croft-Cusworth. « Il cultive une image de présidentiable depuis 2009, quand il s’est présenté aux élections en tant que suppléant de Megawati Sukarnoputri. Il s’est employé depuis à élargir sa base de fans, alors que l’annonce de la candidature de Joko n’est arrivée qu’en avril 2014. »

A l’approche du scrutin présidentiel, la campagne électorale se tend (Eglises d’Asie, 7 jullet)
A l’approche de ce scrutin, le troisième du genre depuis la chute du président Suharto en 1998 et la démocratisation du régime, la tension monte et l’argument religieux est un argument de choix

Indonésie : « Prabowo l’autocrate contre Jokowi, le candidat “normal” » (Les Echos, 8 juillet)
Rarement deux candidats à une élection présidentielle auront été si différents. Rarement, aussi, ils auront à ce point divisé les électeurs. Présent en Indonésie pour suivre la campagne, David Camroux, maître de conférence à Sciences Po (CERI), livre son analyse sur les points saillants des dernières semaines et les attentes des électeurs.

Indonésie : en attendant Joko (Le Journal International, 11 juin)
Bénéficiant d’une image d’homme simple, pragmatique, faisant campagne au plus près du peuple, le Javanais n’a pas tardé à être remarqué par les médias qui en ont rapidement fait leur coqueluche, faisant souffler un vent de fraîcheur sur un paysage politique quelque peu sclérosé dans la jeune démocratie. Adepte des « coups », il a par exemple fait à la fin 2011 la Une de tous les journaux du pays en se rendant personnellement au bureau de la Compagnie nationale d’électricité qui avait coupé le courant à sa ville pour un retard de paiement. Dans une mise en scène calculée, muni de milliers de petites coupures et de pièces, il a fait sensation en s’acquittant des près de neuf milliards de roupies dues (environ six-cent mille euros) devant les caméras et les objectifs de tout l’archipel.

Dossier spécial du Courrier International: Indonésie : là où s’invente l’Asie de demain
Indonésie : un souffle démocratique
Présidentielle : l’heure du bilan pour une jeune démocratie
Présidentielle : Jokowi l’anticonformiste l’emporterait
La victoire de Jokowi à la une de la presse indonésienne
Une élection qui peut changer l’Indonésie
Jokowi donné gagnant, Prabowo conteste
Une campagne diffamatoire à l’américaine
Sumatra : le nouveau Far East
L’Indonésie en cinq dates

Photo : Helga Weber-Flickr

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.