AlterAsia

Environnement

Environnement : la question oubliée de l’élection présidentielle en Indonésie

petrole-indonesie

Comment l’Indonésie va équilibrer le développement économique, la protection sociale et la protection de l’environnement? Des questions auxquelles le cinquième et dernier débat avant les élections présidentielles du pays, n’a toujours pas permis de répondre. Une analyse de Fitrian Ardiansyah et Adhityani Putri*.

Au moment où ce cinquième et dernier débat présidentiel était diffusé samedi, de nombreux Indonésiens avaient peut-être déjà décider qui ils allaient choisir comme prochain président. Ce débat sur l’alimentation, l’énergie et l’environnement, cependant, a offert un aperçu intéressant sur certains des défis critiques auxquels fait face ces pays riche en ressources et comment chaque candidat envisage d’y remédier.

En fait, la question de la gestion des ressources de l’Indonésie, y compris la terre et l’eau sont fondamentales. Il nous est rappelé cela dans le premier verset de l’hymne national chanté au début du débat: « Indonesia, Tanah airku ». L’expression « Tanah airku » (mon pays natal) est constituée des mots « Tanah » (terre) et « air » (eau).

Relever les défis de la gestion des ressources naturelles et environnementales, par conséquent, est non seulement nécessaire pour soutenir le développement de l’Indonésie et améliorer le bien-être de sa population, mais devrait également être perçu comme un acte patriotique.

Dans ce dernier débat, les deux candidats à la présidentielle ont tenté de convaincre les électeurs qu’ils avaient saisi les concepts pertinents concernant le développement de l’agriculture, de l’énergie et de l’environnement, ainsi que la gestion des ressources naturelles en général. Les deux candidats, cependant, ont évité de répondre à quelques questions critiques clés.

En adressant leur vision et leur mission, Prabowo Subianto and Hatta Rajasa (PSHR) ont reconnu un lien entre les questions d’alimentation, d’énergie et d’environnement. Ils ont évoqué des défis majeurs comme le changement climatique, et mentionné des concepts et des solutions clés, comme le développement durable, la conservation de la nature et la production d’énergie renouvelable.

En revanche, Joko Widodo et Jusuf Kalla (JWJK) ont insisté sur les énormes défis auxquels fait face l’Indonésie lors de cette dernière décennie, tels que la pénurie alimentaire et des importations, ainsi que les crises de l’énergie et de l’environnement. JWJK ont soulevé des stratégies détaillées pour faire face à ces défis, entre autres, en augmentant la productivité de l’agriculture, le passage de l’utilisation du pétrole à celle du gaz, l’augmentation de la consommation d’énergie renouvelable, et la restauration de deux millions d’hectares de forêts dégradées.

À ce stade, les deux candidats ont démontré qu’ils ont compris les enjeux.

Mais ils ont laissé de côté l’une des causes sous-jacentes de ces problèmes: la faiblesse de la gouvernance indonésienne dans la gestion des ressources naturelles.

Print Friendly

Pages : 1 2 3

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.