AlterAsia

Société

La crise des préservatifs de contrefaçon au Vietnam

16/06/2014 by IRIN in Santé, Société

preservatifs-vietnam

Un nouveau rapport avertissant de la piètre qualité de près de la moitié des préservatifs disponibles à la vente au Vietnam fait craindre autorités sanitaires que les progrès fragiles enregistrés par le pays en faveur de comportements sexuels plus sûrs soient menacés.

« Quiconque achète des préservatifs sur le marché privé court aujourd’hui le risque d’utiliser des préservatifs de mauvaise qualité. Cette situation touche les travailleurs du sexe et leurs clients, mais aussi [la population en général] », a dit à IRIN Arthur Erken, le représentant du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) au Vietnam.

Le Vietnam a déployé d’importants efforts ces dernières années pour rendre les préservatifs accessibles au public. Ils sont gratuits dans les cliniques, et vendus pour 2 centimes de dollar seulement dans les kiosques, les cafés, les salons de massage et les hôtels.

Les chiffres les plus récents indiquent que les nouveaux cas d’infection par le VIH ont rapidement diminué entre 2007 et 2009, et se sont stabilisés à environ 14 000 cas signalés par an en 2010 et 2011. Par ailleurs, le taux de fertilité chez les adolescentes a chuté de 31 naissances pour 1 000 jeunes filles de moins de 19 ans en 2009 à 29 en 2013 – un taux nettement inférieur à celui du Laos voisin (65) ou de la Thaïlande (41).

Cependant, un rapport de l’UNFPA datant de mars 2014 a révélé que le marché vietnamien était inondé de préservatifs de mauvaise qualité, un afflux que les mécanismes de surveillance ont échoué à contenir.

« Si les préservatifs disponibles ne sont pas de bonne qualité, même en les utilisant correctement et de façon systématique, les usagers risquent d’être infectés, ou d’infecter leurs partenaires », a dit Kristian Schoultz, directeur pays pour le Programme commun des Nations Unies sur le VIH et le sida (ONUSIDA).

Lire la suite.

Photo : Robertelyov/Flickr

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.