AlterAsia

Culture

« Et pourtant nous dansons encore ! » 

ASEAN-travailleurs-du-sexe-expo

Cette exposition d’œuvres d’art explore, exprime et célèbre l’art d’être travailleur du sexe en Asie du Sud-Est. L’exposition se déroule dans le cadre de SW-ASEAN, un projet de la Fondation Empower soutenu par le Programmes des Nations Unies pour le Développement, et qui rassemble des photographies, des peintures, des vêtements, de la sculpture et des installations.

Empower est une fondation établie en Thaïlande, qui se bat pour les droits des travailleurs du sexe. Fondée en 1985, Empower s’engage à promouvoir les droits de l’homme et à réduire les discriminations, les stigmatisations et les abus.

Lancée au Centre Artistique et Culturel de Bangkok en avril 2013, l’exposition a commencé sa tournée asiatique dans le cadre du Forum des Peuples d’ASEAN à Rangoun, Myanmar, en mars 2014. Singapour est la seconde étape de ce tour d’Asie du Sud-Est.

Les visiteurs pourront voir des photographies, des peintures, des sculptures, des installations interactives créées par des travailleurs du sexe. Les visiteurs peuvent également participer à l’une des œuvres, en se faisant photographier avec un sac en papier sur leur tête, afin de ressentir ce qu’éprouvent les travailleurs du sexe quand leurs visages sont effacés… de façon métaphorique et littérale.

Project X, le partenaire Singapourien de ce réseau, a organisé des ateliers artistiques avec des travailleurs du sexe à Singapour, et produit une partie des œuvres exposées.

Vanessa Ho, la coordinatrice du projet pour Project X explique : « Toutes les œuvres ont été réalisées personnellement par des travailleurs du sexe dans toute l’Asie du Sud Est. L’idée est donc de permettre au public d’avoir une meilleure compréhension de ce qu’est la vie d’un travailleur du sexe. Les gens pensent savoir beaucoup de choses sur cette population, ce qui n’est pas le cas, et l’art est un excellent moyen pour les travailleurs du sexe de s’exprimer, alors que les mots ne le leur permettent pas toujours. 

« Les gens disent que le travail du sexe est un art. Une solide résilience face à la stigmatisation est aussi un art, tout comme le fait d’arriver à vivre en faisant face aux discriminations » ajoute Mme Ho.

L’entrée est libre, et des visites guidées peuvent être organisées sur demande. L’exposition est ouverte de midi à 21h.
Adresse : The Substation, 45 Armenian Street.

Traduction : Louise de Nève
Source (The Online Citizen): Art Exhibition to explore, express and celebrate the art of ASEAN Sex Worker
Photo: DR

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.