AlterAsia

Société civile

Malaisie : le Premier ministre persiste et assigne Malaysiakini en justice

Le Premier ministre Najib Razak a lancé, le 3 juin, une action en justice contre le journal Malaysiakini pour des commentaires de lecteurs postés sur son site internet jugés diffamatoires et séditieux. Il avait annoncé son intention de déposer plainte le 15 mai dans une lettre de son cabinet d’avocat adressée au journal.

“Nous déplorons la décision du Premier ministre, qui a choisi la solution procédurière plutôt que l’utilisation du droit de réponse”, déclare Benjamin Ismaïl, responsable du bureau Asie-Pacifique de Reporters sans frontières.

“Cette action en justice est néfaste pour la liberté de l’information en Malaisie car elle signifie qu’un journal peut être poursuivi en justice dès lors qu’il choisit de donner la parole à ses lecteurs. Nous appelons Najib Razak à revenir sur sa décision et à accepter la formulation de critiques à son égard”, ajoute-t-il.

Le rédacteur en chef de Malaysiakini, Steven Gan, a annoncé son “intention de lutter vigoureusement contre la poursuite”. Le journal, réputé pour son indépendance et ses prises de position souvent critiques à l’égard du parti politique depuis longtemps au pouvoir, est également poursuivi par d’autres responsables politiques ou entrepreneurs suite à ses enquêtes sur différents scandales. Une rencontre entre les avocats des parties et le juge est prévue le 18 juin.

La Malaisie se situe à la 147e place sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse 2014 établi par Reporters sans frontières.

Source : RSF

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.