AlterAsia

Tourisme

La lutte pour la sauvegarde du patrimoine de Battambang trouve de nouveaux alliés

battambang

La démolition d’un vieux bâtiment anciennement détenu par l’Etat dans la périphérie de Battambang en février dernier a marqué, pour certains, le début de la lutte pour la sauvegarde du patrimoine local.

Ce joyaux architectural, composé d’une maison coloniale d’époque à la structure autoportante et caractérisée par ses fenêtres rondes, ses volets bleus et sa peinture craquelée jaune, était devenu l’un des bâtiments les plus photographiés de la ville, selon les habitants, qui s’en souviennent très peinés.

Anne Lemaistre, directrice de l’Unesco au Cambodge, travaille à la préservation de la culture et de la tradition du pays et a d’ailleurs récemment évoqué l’idée de soumettre la ville de Battambang à l’inscription en tant que site du patrimoine mondial, apportant ainsi son renfort à la population locale affligée.

« J’ai reçu beaucoup de mails d’habitants de Battambang, accablés par la destruction de ce bâtiment », raconte-t-elle.

Mme Lemaistre collaborait déjà avec le gouvernement local sur les moyens de préservation du patrimoine en décomposition de Battambang, qui avait survécu aux guerres des années 70 et 80 et était relativement indemne. Maintenant, elle a rejoint ce mouvement de protestation. Et elle a soudainement un puissant allié en la personne de Chan Sophal, le nouveau gouverneur de la province (ancien fonctionnaire de la province de Siem Reap, Chan Sophal a été déplacé à Battambang à la suite du remaniement postélectoral au début de l’année).

« Ayant été les témoins de la démolition de quelques maisons d’une grande valeur architecturale lors de ces dernières mois, je pense qu’il est temps d’agir.

« J’ai été impressionnée par l’enthousiasme et l’engagement [pour la préservation des bâtiments patrimoniaux de Battambang] du gouverneur. Lors de notre première réunion [en mars dernier], j’ai été vraiment très impressionnée par sa compréhension de ce qu’est le patrimoine », a-t-elle déclaré.

En vue de préserver des milliers de bâtiments coloniaux et précoloniaux de la ville, Mme Lemaistre a présenté toutes les options possibles à M. Sophal. La ville de Battambang pourrait demander à devenir un site du patrimoine mondial, un processus qui prend des années, ou bien demander à faire partie du « réseau des villes créatives » ou même devenir « ville du Patrimoine Mondial », qui constituent des démarches plus faciles.

Une telle annonce permettrait potentiellement aux propriétaires de bâtiments protégés d’avoir accès à des fonds pour rénover et réparer les structures.

« C’est la partie la plus difficile du processus : inciter les propriétaires à participer », explique Mme Lemaistre.

Dans un projet similaire à Luang Prabang au Laos – site du patrimoine mondial depuis 1995 -, l’Unesco a mis en place une « maison du patrimoine » dans le centre-ville, où des architectes et des matériaux de construction de base ont été mis à la disposition des propriétaires des vieilles maisons, et cela gratuitement, à la condition que toutes les réparations et les rénovations soient dans le style original des bâtiments.

Mme Lemaistre affirme que cela constituerait un modèle pour la ville de Battambang, et M. Sophal pense qu’il a suffisamment d’éléments en son pouvoir pour encourager les habitants à s’investir dans ce projet : « Je veux vraiment faire de Battambang une ville du Patrimoine Mondial… car nous devons protéger notre patrimoine national et montrer la richesse de l’architecture au Cambodge.

« Je suis convaincu que les propriétaires des bâtiments ont entendu mon message et comprennent la valeur de ces bâtiments », a-t-il déclaré.

Avec le soutien de la municipalité, l’agence de développement allemande GIZ a également identifié et répertorié plus de 800 bâtiments dans une zone centrale de la ville, qu’elle a qualifiée de zone de protection du patrimoine. Un petit nombre de ces bâtiments datent des années 1800, lorsque la province était sous contrôle siamois, le reste datant de Sangkum et de l’époque coloniale.

Print Friendly

Pages : 1 2

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.