AlterAsia

Société

En Indonésie, danser contre la violence faite aux femmes

one-billion-rising-jakarta-2014

A Yogiyakarta, même l’éruption du volcan du Mont Kelud n’aurait pas pu arrêter les militants de
One Billion Rising de se lever contre la violence.

Le 14 février, alors qu’un épais brouillard de cendres descend du Mont Kelud sur le centre de Java,
une cinquantaine de femmes et d’hommes sont réunis pour contester la violence faite aux
femmes. En raison de cet amas de cendres, le rassemblement de One Billion Rising initialement
prévu sur Jalan Maliobo à Yogiyarta s’est discrètement déplacé au Taman Buyada (le Centre Culturel).

One Billion Rising est une manifestation annuelle dans 207 pays à travers le monde pour sensibiliser
à la violence faite aux femmes. Chaque jour, une vingtaine de femmes indonésiennes sont victimes de
crimes sexuels dont la moitié sont des viols Les femmes les plus éprouvées se trouvent à Java,
Kalimantan ou Sumatra.

Tia Setiyani jeune rescapée d’abus sexuels, militante et coordinatrice de One Billion Rising à Yogiyakarta
s’inquiète de la vulnérabilité des femmes, des enfants et des personnes handicapées sur les sites d’évacuation comme celui mis en place après l’éruption du Mont Kelud.

Emus par le sort de ces femmes évacuées du Mont Kelud, Tia Setiyani et les organisateurs ont envisagé l’annulation de la manifestation, mais ont finalement décidé de leur rendre hommage et de soutenir le droit
pour tous à vivre sans violence.

Le slogan de One Billion Rising est “lève toi, libère toi, danse pour la justice” A Yogiyakarta, les participants
ont dansé ensemble en signe de protestation et de solidarité comme partout dans le monde. Le site web de
One Billion Rising explique “la danse est dangereuse, joyeuse, sexuelle, divine, contagieuse, elle enfreint
les règles. Elle peut être pratiquée partout, à n’importe quel moment, avec n’importe qui et tout le monde… et c’est gratuit. En dansant nous prenons l’espace, nous communions ensemble. Dansez, rejoignez nous et allons plus loin, telle est la devise de One Billion Rising.”

Après la danse, les participants se sont transformés en “hommes-réclames” et ont fait un cercle autour de la place. Malgré leur masque, les cendres qui couvraient leur corps ont sûrement atteint leurs bronches et leurs poumons. Après avoir raconté son histoire (y compris les rescapés), chacun s’est exprimé pour la poursuite de la lutte contre toute forme de violence.

Setiyani a ajouté “l’année dernière aussi il pleuvait, c’était de l’eau… cette année ce sont des cendres
mais Yogiyakarta se mobilisera (lèvera) toujours”. Les manifestants ont reconnu qu’en dépit d’une tribune restreinte, la manifestation s’est déroulée avec succès. Malgré les changements de lieu et de taille à la dernière minute, ceux qui se sont exprimés l’ont fait spontanément, ce qui a ajouté du poids à leur déclaration.

Visitez le site de One Billion Rising, Manifestation mondiale annuelle.

Traduction : Michelle Boileau
Source (Inside Indonesia) : Dancing against Violence
Photo : One Billion Rising (Jakarta, 2014)

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.