AlterAsia

Tourisme

Hawkers de Singapour : entre attraction touristique et modèle d’intégration

hawkers-singapour

A Singapour, les hawkers désignent des centres en plein air abritant les échoppes qui proposent boissons ou nourriture. S’ils constituent une attraction populaire pour les touristes, ils représentent également un modèle d’intégration sociale pour les Singapouriens.

Plus encore que Marina Bay Sands ou l’Esplanade, les hawkers sont emblématiques de Singapour. C’est qu’ils ne sont pas des lieux ordinaires. Ils constituent des opportunités d’emplois accessibles à ceux qui n’ont pas de qualification. Ils proposent des produits à des prix accessibles. Ils sont enfin des lieux privilégiés d’interaction sociale, et une attraction pour les touristes.

A Singapour, les hawkers désignent des centres en plein air abritant un certain nombre d’échoppes qui proposent boissons ou nourriture. Les hawkers, comme centres, sont nés dans les années 50-60, en pleine urbanisation, pour résoudre, notamment, les problèmes d’hygiène et de pollution liés à la pratique des vendeurs des rues, dont ils ont repris le nom. Pour la plupart, ces derniers étaient des immigrants venant de Chine, parfois de Malaisie ou d’Inde.

L’activité de vendeur de rue était essentielle à double titre : pour les personnes sans capital ni qualification elle était un moyen simple d’avoir une activité ; pour la population en générale, elle-même sans grandes ressources, c’était la possibilité de trouver de la nourriture et des petits équipements à bas prix, lutter contre les problèmes d’hygiène mais aussi contre les mafias et la corruption.

50 ans plus tard, on peut se réjouir de l’existence des Hawkers centres mais regretter la disparition, avec les vendeurs des rues, de tout ces petits métiers qui nourissent la nostalgie d’une époque, dont on retient volontiers les images poétiques, en oubliant leurs inconvénients.

Lire la suite (Le petit Journal/Singapour)
Photo : williamcho / Flickr

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.