AlterAsia

Politique

Thaïlande: levée du blocage de Bangkok mais la crise n’est pas finie

La tension est descendue d’un cran en Thaïlande avec l’annonce par les manifestants de la fin de leur opération « blocage de Bangkok ». Mais la crise n’est pas finie pour autant, prédisent les analystes.

Cette annonce surprise, vendredi soir, du retrait des barricades de plusieurs carrefours centraux de Bangkok a fait naître l’espoir de la fin des violences de rue qui ont fait 23 morts et des centaines de blessés ces dernières semaines.

Les tirs et jets de grenades sur les campements des manifestants, principalement la nuit, étaient devenus quasi quotidiens.

S’ils ont promis de démonter leurs tentes lundi, pour ne plus garder qu’un seul camp dans le parc Lumpini, au coeur de la capitale, les manifestants continuent de réclamer le départ de la Première ministre Yingluck Shinawatra.
Et si la pression de la rue se relâche, la chef du gouvernement reste sous la menace de la commission anticorruption, qui pourrait lui valoir son fauteuil et une privation de vie politique pendant cinq ans.

Lire la suite (AFP/Yahoo)
Harcelée, la Première ministre Yingluck Shinawatra fuit Bangkok (RFI)
Crise politique : Yingluck Shinawatra évite la Commission anticorruption (Le Petit Journal/Bangkok)
Nouveaux tirs dans le centre de Bangkok, Yingluck dans le nord (Le Petit Journal/Bangkok)
Retour sur la crise en Thaïlande (Le Monde)

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.