AlterAsia

Economie

L’anarchie des égouts de Jakarta

egouts de jakarta

Construite dans une cuvette, la capitale indonésienne lutte chaque année contre les inondations. Le non respect des règles d’urbanisation et l’entretien chaotique des sous-sols aggravent les risques d’effondrement de cette mégalopole de 30 millions d’habitants.

L’eau qui déborde d’un petit canal a rongé les parois d’un égout qui sert de fondations à l’avenue Simatupang, et entraine l’effondrement de l’asphalte. L’eau déborde de plus belle et se répand en un fleuve vers l’est, dans le quartier commerçant de Pasar Minggu et celui de Mampang à l’ouest, provoquant des embouteillages monstres.

« La digue séparant l’avenue du canal a été démolie par le gouvernement municipal. Il aurait dû nous consulter avant pour qu’au moins nous coordonnions nos actions ! » s’écrie, furieux, Umum Djoko, le directeur des ponts et chaussées au ministère des Travaux publics.

Or le maire de Jakarta, Joko Widodo, a de bonnes raisons d’avoir procédé à la démolition et au nettoyage de ces égouts qui viennent de s’effondrer. Dès le premier jour des inondations qui paralysent depuis mi-janvier la capitale, Jokowi [surnom du maire] s’est rendu sur le terrain. Il a constaté que les boyaux des égouts qui courent sous l’avenue Simatupang, classée « route nationale », étaient trois fois plus étroits que ceux utilisés par la municipalité de Jakarta. Ce goulot d’étranglement explique pourquoi l’eau a pu ronger les parois des égouts. « Il faut les remplacer par des dalots bien plus larges », a ordonné immédiatement le maire.

Lire la suite (Courrier International)
Photo: DMahendra / Flickr

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.