AlterAsia

Société civile

Reporters sans frontières défend la liberté de l’information au Vietnam aux Nations Unies

Reporters sans frontières participe, du 3 au 5 février 2014, à l’Examen périodique Universel pour le Vietnam devant le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies à Genève.

“Avec d’autres associations, nous dresserons le bilan des réalisations en matière de droits de l’homme, et ferons part de nos recommandations, au premier rang desquelles la libération immédiate et sans condition de tous les blogueurs, net-citoyens et journalistes, et la fin de la censure et de la surveillance du Net”, estime Benjamin Ismaïl, responsable de la zone Asie Pacifique. La section suisse de Reporters sans frontières sera également présente.

La liberté de l’information au Vietnam est un sujet majeur pour Reporters sans frontières qui depuis plusieurs mois se mobilise pour alerter l’opinion publique et faire évoluer la situation de ce pays devenu seconde prison au monde pour les blogueurs et net-citoyens derrière la Chine.

En septembre 2013, l’organisation a publié son rapport : “Vietnam : la mort programmée de la liberté de l’information”. Il attire l’attention sur le maintien du contrôle absolu de la presse traditionnelle, que le Parti opère depuis des décennies et tente de mobiliser face à l’aggravation des représailles à l’encontre des cyberdissidents, appelant à une réaction urgente de la communauté internationale.

Face à la répression contre les blogueurs et net-citoyens, Reporters sans frontières a lancé en juillet 2013 une pétition réclamant la libération des 35 blogueurs emprisonnés. Cet appel a déjà collecté plus de 32 000 signatures. Lors de la visite du Premier ministre en France en septembre 2013, l’association avait tenté en vain de lui remettre ces signatures.

Enfin, depuis le mois de décembre 2013, l’organisation a mis en place une collecte de fonds pour permettre aux blogueurs et net-citoyens de continuer leur lutte pour une information libre et indépendante. Les dons récoltés permettront l’achat de logiciels et matériel informatique, voir ici : GlobalGiving.

Classé 172è sur 179 dans le classement de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières, le Vietnam se rend chaque jour coupable de violations de la liberté de l’information. Pourtant, en novembre dernier, il était élu membre au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.