AlterAsia

Environnement

Cambodge : Top départ pour la construction du barrage Sesan 2

sesan

Lundi 27 janvier, une réunion rassemblant les autorités et les résidents s’est tenue dans la province de Stoeng Treng, au Cambodge. Au cours de cette rencontre, la construction du barrage Bas-Sesan 2 a été annoncée pour début février.

Pour la première fois, M. Suy Sem, ministre de l’Industrie, des Mines et de l’Energie, a communiqué un calendrier pour la construction de ce barrage. M. Kith Meng, PDG de Royal Group, plus grand conglomérat du Cambodge, était également présent à cette réunion. Royal Group est chargé de la construction du barrage en partenariat avec l’entreprise chinoise Hydrolancang International Energy Ltd.

« Son Excellence M. Suy Sem nous a expliqué que le barrage Bas-Sesan 2 était très important pour réduire la pauvreté et développer le pays. Ainsi, le chantier débutera le mois prochain et s’achèvera en 2017 », rapporte M. Voeun Sambath, chef de la commune de Kbal Romeas, dans le quartier de Sesan.

Jusqu’à présent, les familles dont les maisons seront inondées par le réservoir de 33 560 hectares du barrage se sont plaintes du manque d’informations concernant leur dédommagement. Pour la première fois, cette question a été abordée au cours des discussions.

Selon M. Sambath, chaque famille recevra cinq hectares de terres arables, ainsi qu’une parcelle de 20 x 50 mètres devant servir de terrain de résidence avec une maison de 80 m2 en béton ou en bois.
Toujours d’après M. Sambath, les représentants de Royal Group et Hydrolancang ont également annoncé l’indemnisation des agriculteurs pour la perte de leurs arbres fruitiers, à hauteur de $35 par jacquier, $33 par manguier, $26 par caïmitier (arbre produisant des pommes de lait) et $22 par cocotier.

M. Siek Mekong, chef de la commune de Srekor, et Puth Khoeun, représentant des quelque 400 familles concernée de Srekor, ont confirmé cette offre d’indemnisation. Cependant, ils n’en sont pas satisfaits : « À maintes reprises, nous avons demandé la suspension de ce projet mais le gouvernement nous a ignorés. Et maintenant, il entame la construction », déplore M. Khoeun.

Dans une étude publiée en 2009, M. Ian Baird, expert de la pêche et chercheur à l’Université du Wisconsin à Madison, a estimé que 5 000 familles du quartier de Sesan seraient expulsées à cause du barrage.

Traduction : Cindy Presne
Source : Kuch Naren/Cambodia Daily
http://www.cambodiadaily.com/news/sesan-dam-construction-to-start-next-month-51080

Photo: Ethan Crowley/flickr
Manifestation contre la construction du barrage Sesean 2 au Cambodge, en mars 2012

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.