AlterAsia

Culture

Biennale, foire et musée à Singapour

Jane-Lee_installation 500

Le pays est grand comme un mouchoir de poche, peuplé d’un peu plus de 5 millions d’habitants. Et pourtant en dix ans Singapour a fait preuve d’un volontarisme sans borne en faveur de l’art contemporain. Son ambition? Devenir le carrefour pour l’Asie du Sud-Est, une région en développement accéléré. Pour cela, la petite république a créé un musée d’art actuel, le Singapore Art Museum. Voilà huit ans, la Cité-Etat a aussi inauguré une biennale d’art contemporain. Histoire de donner du fil à retordre aux biennales historiques asiatiques comme celle de Gwangju en Corée du Sud ou de Shanghai en Chine. Et depuis 2011, elle a aussi sa foire d’art contemporain, Art Stage Singapore, qui a fermé ses portes dimanche 19 janvier. Singapour possède une dernière carte dans son jeu, le port franc construit par le transporteur suisse Yves Bouvier.

Une biennale inégale
Prenons dans l’ordre le cas de la Biennale. Jusqu’à présent, elle se voulait “internationale”. L’édition actuelle qui se tient jusqu’au 16 février s’est concentrée sur les artistes du Sud-Est asiatique, avec un bonheur versatile. A priori l’idée est bonne. Il s’agit, comme le signale le directeur de la Biennale Tan Boon Hui, de “repousser les frontières de la conscience artistique” et d’intégrer des artistes méconnus à une narration globale. Bref, de les sortir des ornières créées par l’histoire de l’art occidentale. Sauf qu’il y a un hiatus entre les bonnes volontés et la réalité contrastée. Car ces scènes ne sont pas toutes à maturité. Il y a un abîme entre une réalisatrice vietnamienne aussi engagée que Nguyen Trinh Thi et des artistes plus littéraux pour ne pas dire naïfs, dont le travail très narratif relève plutôt de l’illustration. De fait, l’événement est tiraillé par deux tendances opposées : l’engagement, notamment écologique, mené avec peu de moyens et des gestes simples.

Art Stage Singapore : la 4è édition surprend
Art Stage Singapore, 4e édition (Le Petit Journal/Singapour)
Art Stage Singapore, l’heure des comptes(Le Petit Journal)
Photo: Art Stage Singapore/Jane Lee

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.