AlterAsia

Société civile

Droits de l’homme au Cambodge et au Laos

Le Parlement a adopté trois résolutions distinctes ce jeudi (16 janvier, ndlr). Il s’est dit inquiet face à la situation des défenseurs des droits de l’homme et des militants de l’opposition au Cambodge, et a demandé des clarifications sur l’enquête de l’affaire Sombath Somphone au Laos. Il a également appelé à faire cesser immédiatement toutes les méthodes répressives au Bangladesh. Enfin, il a condamné les menaces, la discrimination et les restrictions envers les personnes LGBTI.

Cambodge et Laos

Les vingt-trois personnes « arrêtées injustement » au Cambodge devraient être libérées « immédiatement », soulignent les députés. Les assignations en justice de Sam Rainsy, Kem Sokha, et Rong Chhun, de l’Association indépendante des enseignants cambodgiens (CITA) et de la Confédération syndicale du Cambodge (CCFU), devraient être abrogées immédiatement, précisent-ils. Le gouvernement du Cambodge est invité à « accepter la réalisation d’une enquête indépendante, avec l’aide de la communauté internationale, sur les allégations de fraude électorale et sur les autres irrégularités qui auraient été commises lors des élections de juillet 2013 », ajoute le texte.

Les députés demandent des clarifications concernant l’évolution de l’enquête de l’affaire Sombath Somphone, estimant que « l’absence de réaction du gouvernement laotien fait peser des soupçons sur une implication éventuelle des autorités dans la disparition de M. Somphone ». Les députés soulignent également que « les disparitions forcées restent un obstacle majeur à l’adhésion du Laos au Conseil des droits de l’homme des Nations unies ».

Lire la suite

Print Friendly

Tagged ,

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.