AlterAsia

Environnement

Indonésie: les associations de défense des animaux demandent la fermeture du zoo de Surabaya

zoo-surabaya-indonesie

Depuis un an, 43 animaux sont morts dans un zoo de Surabaya, le plus grand d’Indonésie. Les associations de défense des animaux réclament sa fermeture.

On l’appelle le «zoo de la mort». Le parc animalier de Surabaya, dans l’est de l’île de Java, est le plus important d’Indonésie. Dans ce zoo, 43 animaux sont morts en un an. Jeudi matin un lionceau d’un an et demi a été retrouvé «pendu au toit de sa cage», a indiqué le porte-parole du zoo. Sa tête s’est retrouvée coincée dans les câbles dont les gardiens se servent pour ouvrir et fermer la cage. La police est venue constater la mort de l’animal mais sa dépouille avait déjà été retirée. Une enquête a tout de même été ouverte. C’est le second lion à avoir trouvé la mort au zoo de Surabaya.

D’autres morts de pensionnaires viennent entacher l’image de ce zoo comme ce gnou décédé trois jours avant le lionceau. Face à ce nouveau drame, les responsables du zoo donnent une explication dénuée de sens: des «complications intestinales à la suite de plusieurs jours de pluies intenses». Pour les associations de défense des animaux, la mort de ce gnou viendrait d’une malnutrition. Et ce n’est pas la première fois que ce zoo est accusé de laisser mourir de faim ses animaux. En mai 2012, un tigre visiblement affamé a été pris en photo par Michael Bachelard, un journaliste australien.

Lire la suite
Signer la pétition

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.