AlterAsia

Environnement

La Nature Society of Singapore demande davantage de parcs naturels

shutterstock_107023403_news_featured


La Nature Society of Singapore (NSS) souhaite que le pourcentage de forêts secondaires augmente de 6 à 12 %. Selon elle, ces forêts constituent des habitats extrêmement importants et viables pour la faune indigène.

Parmi les majeures recommandations émises par la NSS en réponse au Plan de Réaménagement Urbain de novembre dernier, figurent les deux suivantes : procéder à une évaluation de l’impact environnemental des projets de développement d’une part, et désigner davantage de « zones vertes » comme parcs naturels et y planter des arbres qui pourraient servir de tampons entre les sites de développement et les parcs naturels construits à proximité, d’autre part.

En rendant public son rapport de 24 pages hier, la NSS a déclaré que ce plan d’aménagement semblait davantage impliquer la notion de « récupération » plutôt que celles de « conservation » ou de « préservation », en mettant l’accent sur ​​la réduction de l’impact de l’urbanisation. Une avancée vers la durabilité doit être effectuée, selon elle.

La Société a présenté ses recommandations le 19 décembre dernier, affirmant que des études d’impact environnemental concernant les plans de développement devraient être conduites sur la biodiversité ainsi que sur la culture, les loisirs, l’économie, l’air et l’eau, en fonction de la taille de la « zone verte ». Ces recommandations mettent également en avant la nécessité de consulter les habitants et les autres parties prenantes. De même, ces évaluations doivent être faites avant la finalisation de ces plans de développement et leur mise en route.

Bien que la création d’autres parcs publics soit louable, la NSS estime que l’accent doit être mis sur le choix de régions à la faune riche – tel que le parc Kranji Marshes – comme Parcs Naturels. Cette action permettrait de préserver la biodiversité de ces zones, tout en les rendant accessibles au public à des fins écologiques. D’autres zones ont été suggérées pour cette mise en avant, telles que les « très pittoresques et magnifiques » Sungei Khatib Bongsu, les vasières et les mangroves de Sungei Mandai, le cimetière de Bukit Brown et la forêt secondaire dans Clementi, qui regroupe 21 % des espèces d’oiseaux de Singapour.

La Société estime qu’il est tout à fait regrettable que sur les 29 % de terres identifiées comme « végétation spontanée » (c’est-à-dire comprenant la forêt secondaire, la garrigue et la mangrove, entre autres) par une équipe de recherche de l’Université de Singapour, seulement 4,4 % sont réellement des réserves naturelles ou considérées comme tel.

Il en va de même pour la conservation marine, qui est assez déplorable : la NSS avait soumis des propositions aux autorités demandant que quatre zones de corail soient déclarées « zones de nature », mais seule une zone a été désignée comme tel jusqu’à présent.

Le statut des parcs classés comme espaces naturels doit également être clarifié, a indiqué le groupe, soulignant que certains sont situés dans des zones militaires et que la NSS n’a « aucune idée » de la taille et des limites de ces zones ; des exemples ont cité : Mandai Mangrove, Khatib Bongsu, Pulau Semakau et les quatre zones de corail, qui étaient des zones naturelles en 1993, mais « ont été déclassifiées lors de la révision du PSC (Plan Vert de Singapour) en 2012 ». La remise en état du littoral de la zone naturelle de Chek Jawa est également prévue.

La NSS a également proposé que le pourcentage de forêts secondaires – constituant des habitats d’une très grande qualité et viables pour la faune indigène – soit augmenté de 6 à 12 % dans le cadre du PSC et que cette initiative vienne des autorités.

Traduction: Aliénor Simon
Source (Today Online): Environmental group pushes for more nature parks
Photo: Shutterstock

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.