AlterAsia

Environnement

Des données fiables: une nécessité contre les feux de forêt en Indonésie

feux de foret indonesie

La fiabilité des données est l’une des clés pour résoudre les problèmes de feux de forêts et d’émission de CO2 en Indonésie.

Des informations précises sur les causes des feux de forêt et la quantité d’émissions de CO2 qu’ils produisent sont primordiales si l’Indonésie veut atteindre ses objectifs de réduction d’émissions, selon les experts présents à un événement en marge des assemblées de l’ONU sur le changement climatique à Varsovie (Pologne).

Plus tôt dans l’année, les incendies qui ont balayé en partie l’île indonésienne de Sumatra, ont envoyé des nuages toxiques le long du détroit de Malacca et causé des pics records de pollution de l’air à Singapour et en Malaisie.

Pour Daniel Murdiyarso, scientifique auprès du Center for International Forestry Research (CIFOR), l’attention médiatique internationale que cet événement a générée doit être traduite par une aide financière permettant une recherche approfondie, et l’engagement du gouvernement indonésien à s’attaquer au problème.

« Le nuage de fumée est arrivé au mauvais moment, au mauvais endroit, c’est pourquoi il a attiré l’attention des médias très rapidement », explique Murdiyarso. « Si la pollution avait été balayée vers l’océan Indien, l’histoire aurait été différente. »

Lorsque les ministres de l’Environnement de Malaisie, Singapour, Thaïlande et Brunei se sont rencontrés au mois de juillet pour évoquer les incendies, ils ont exhorté l’Indonésie à faire plus pour s’attaquer au problème.

Communiquer les données

Pour Murdiyarso, c’est l’occasion pour l’Indonésie d’investir dans des technologies qui permettront au pays de mesurer avec précision les données d’activité et les facteurs d’émission, utilisés pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre dues à la conversion de forêts en terres agricoles.

« Il s’agît d’un processus bien trop tardif, nous avons besoin de pouvoir informer la communauté politique avec des données vraiment fiables » explique Murdiyarso. Cela donnerait à l’Indonésie plus d’informations sur les causes et conséquences des incendies de forêt, et permettrait au gouvernement d’identifier les actions pouvant lui permettre d’atteindre son objectif de réduire de 26 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020, explique-t-il.

« Observer l’ampleur et les causes des émissions de CO2 dues au changement d’utilisation des terres est facile. Dans les tourbières, un seul incendie peut produire 5 à 6 fois plus d’émissions de CO2 que ce qui serait produit si la même terre était défrichée par d’autres moyens. 

« Cela signifie que s’attaquer aux causes sous-jacentes des incendies de forêt peut être fait très rapidement par le gouvernement, et avoir un impact important sur les émissions et la pollution transfrontalière. »

Les recherches menées par le CIFOR sur les feux de forêt ont montré que près d’un quart des incendies de juin dernier ont eu lieu dans des plantations d’huile de palme et d’accacia, très peu ont touché des forêts naturelles.

Mais la recherche a soulevé plus de questions que de réponses.

Des causes complexes

« Les incendies de cette année sont très intéressants car ils ne sont pas survenus une année d’El Niño » explique Murdiyarso, en référence au phénomène météorologique qui cause habituellement une sécheresse à travers la majeure partie de l’Indonésie.

Normalement, les gens attendent un moment de sécheresse pour brûler la végétation, explique Murdiyarso. Mais cette année n’a pas été particulièrement sèche. « Alors, il doit y avoir autre chose qui les motive à brûler, peut-être que le marché est très attractif pour planter rapidement des cultures agricoles, produire rapidement de la marchandise, répondre à la demande du marché. »

« Les gens ont tendance à croire que les feux de forêt sont accidentels, déclenchés par quelque chose de biophysique, mais c’est souvent le marché qui les déclenche. La réalité socio-économique de la terre est bien plus complexe que ce que nous pensions. »

Tandis que les voisins de l’Indonésie souffraient des effets du nuage de pollution, les feux ont eu un impact local plus important encore, occasionnant des problèmes respiratoires aux plus jeunes et aux personnes âgées, et affectant les moyens de subsistance des autres, explique Murdiyarso.

Selon lui, les gouvernements locaux doivent également s’engager davantage dans la résolution du problème, pas seulement en maîtrisant les incendies mais également en les prévenant, grâce à une politique de planification du bon usage des terres.

« J’espère que ces problématiques locales pourront être correctement liées aux initiatives mondiales, de manière à ce que les activités sur le terrain, au niveau local ou national, correspondent à l’intérêt global de réduire les émissions de gaz à effet de serre » déclare Murdiyarso.

Pour Farhan Helmy, secrétaire du Mitigation Working Group auprès de l’Indonesia’s National Council on Climate Change (DNPI), le gouvernement indonésien prend les feux de forêt très au sérieux.

Selon lui, depuis le mois de juillet, le DNPI travaille sur un rapport exhaustif sur les moteurs et émissions de gaz à effet de serre des feux de forêt. Le rapport sera publié dans les semaines à venir.

Le DNPI a pour objectif de partager ce rapport avec les ministères indonésiens concernés et d’autres organisations intéressées, et d’ouvrir un dialogue entre scientifiques et décideurs politiques sur ce sujet.

« Mon inquiétude, c’est de discuter de la même chose l’année prochaine, sans parvenir à une solution. Et tout ce que nous faisons, c’est attendre la pluie… alors on voudrait avoir des solutions plus complètes sur ce sujet » explique Helmy.

« Il faut arrêter ce qui est en train de se produire maintenant – trop, c’est trop. »

Traduction: Hélène Nourdin
Source (Eco-Business): Credible data key to Indonesia’s efforts to solve forest fire, emissions challenges — expert
Photo: Greenpeace

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

One Comment

  1. Des données fiables: une nécessité pour le combat contre les feux de forêt en Indonésie | Asean Weaver For Business Blog17/12/2013 at 9 h 03 min

    […] viaDes données fiables: une nécessité pour le combat contre les feux de forêt en Indonésie. […]

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.