AlterAsia

Politique

La Malaisie n’offre pas d’avenir aux Rohingyas réfugiés

Fuyant par milliers les violences communautaires en Birmanie, les Rohingyas sont de plus en plus nombreux à partir pour la Malaisie.

Des dizaines de personnes ont été portées disparues après le naufrage, au large de la Birmanie, d’un navire transportant près de 70 réfugiés rohingyas fuyant les violences communautaires, a annoncé la police dimanche 3 novembre.

Le 17 septembre, plus de 120 réfugiés rohingyas étaient morts noyés après le naufrage de leur bateau. Ayant quitté la Birmanie, où leur ethnie, musulmane et apatride, est souvent prise pour cible par les extrémistes bouddhistes, ils fuyaient vers la Malaisie, pays en majorité musulman et terre d’accueil pour déjà plus de 40 000 Rohingyas réfugiés.

« S’ils savaient ce qui les attend ici, ils n’auraient jamais mis leur vie en danger », regrette Ahmed Rami. Arrivé en Malaisie en 1987, il souhaitait atteindre l’Australie, comme la très grande majorité des Rohingyas. Quelques années plus tard, enfin enregistré auprès du Haut Comité des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR­), il consacre sa maigre subvention mensuelle à la gestion d’un refuge pour les Rohingyas.

Lire la suite

Print Friendly

Tagged ,

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.