AlterAsia

Culture

Pourquoi le Cambodge ne revendique pas ses biens culturels

Le musée Guimet, qui a inauguré une somptueuse exposition sur Angkor, possède nombre de pièces inestimables venues des fameux temples. A commencer par des statues. Ces pièces appartiennent au patrimoine culturel et à l’identité khmers, dont Angkor est le joyau. Pour autant, elles ne sont pas revendiquées par le Cambodge comme le sont les frises du Parthénon, demandées par Athènes à Londres.

Une convention de l’Unesco, datant de 1970, interdit «l’importation, l’exportation et le transfert de propriété» d’un certain nombre de «biens culturels», notamment «les biens concernant l’histoire», «le produit des fouilles archéologiques (…) et des découvertes archéologiques», «les éléments provenant du démembrement de monuments artistiques ou historiques et des sites archéologiques», les «objets d’antiquité ayant plus de cent ans d’âge». Le texte s’applique à des éléments postérieurs à 1970.

Lire la suite (Geopolis/France TV)
Photo: DR

Print Friendly

Tagged

Voir aussi

Copyrights
Rejoignez-nous!
Je soutiens AlterAsia !

Ce n'est que grâce à vos dons qu'AlterAsia peut proposer une information alternative de qualité et gratuite. Soutenez-nous !

Vous pouvez choisir d'utiliser une carte bancaire si vous n'avez pas de compte Paypal en cliquant sur "Continuer" en bas à gauche de la page Paypal.